Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le rapport de Freedom House est dépourvu d’objectivité

La réaction du ministère de la Communication ne s’est pas fait attendre




Les résultats du dernier rapport de Freedom House sur la liberté du numérique au Maroc  a déplu aux autorités marocaines, car ce rapport est truffé de «données imprécises» et dépourvu «d'objectivité».
Ce rapport, rappelle-t-on, a placé le Maroc deuxième dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord avec un score de 45 sur 100 points et l’a classé parmi les pays «partiellement libres» en matière de la liberté sur le net.
« Ce rapport est dépourvu de précision et d'objectivité et manque d'arguments et ne prend pas compte des indicateurs positifs qui permettent au Maroc de se classer parmi les pays jouissant de la liberté du numérique et des réseaux sociaux », a martelé un communiqué du ministère de la Culture et de la communication relayé par MAP.
Selon la même source, le rapport de cette ONG basée aux Etats-Unis a passé sous silence  «les indicateurs positifs enregistrés par le Royaume en matière de liberté de la presse et fait fi de l'attachement du Maroc aux normes internationales dans le domaine de la liberté de la presse et le développement des médias numériques».
En ce qui concerne l'indicateur de la liberté, le ministère de la Communication a fait savoir que ce processus s'est renforcé en adoptant un Code de la presse et de l'édition en trois composantes, à savoir la loi relative à la presse et à l'édition, la loi afférente au statut des journalistes professionnels et celle portant création du Conseil national de la presse qui a doté le secteur d'un cadre juridique avancé au diapason des différentes normes internationales dans ce domaine.
D’après la même source, les garanties de la pratique du journalisme ont été renforcées en vertu de la disposition relative à la protection juridique de la confidentialité des sources dans le cadre du Code de la presse et de l'édition, outre les mesures incitatives publiques consacrées au secteur, conformément aux dispositions législatives et organisationnelles en vigueur.
S’agissant d'accès à Internet et la promotion du journalisme numérique, le ministère a souligné que des garanties juridiques ont été mises en place, tout en affirmant que la liberté de la presse numérique est garantie constitutionnellement.
Chiffres à l’appui, le département dirigé par Mohammed Laarej a mis en exergue le fait que le nombre de portails du domaine ".ma" a connu une augmentation en passant de 73 en 2016 à 129 en 2017. De même, le nombre de journalistes de la presse électronique a atteint 349 en 2017 contre 98 en 2015.
Mieux encore, le Maroc se distingue par une diversité et une liberté totale de lancer des journaux électroniques et aucun cas d'interdiction ou de saisie n'a été enregistré cette année.
Le ministère a soutenu qu’aucun cas d'intervention de la part de l'autorité gouvernementale pour limiter l'autonomie ou d'influencer la ligne éditoriale de ces supports n'a été relevé, tout mettant en avant qu’aucun site électronique n'a fait l'objet de fermeture administrative ou d'interdiction d'accès.
Il convient de rappeler que dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, la Tunisie, le Liban, la Jordanie, la Libye sont classés, à l’instar du Maroc, comme des pays «partiellement libres» en matière de la liberté du net. Par contre, les Emirats arabes unis, le Bahreïn, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, la Syrie et l’Iran sont classés par le rapport comme des pays «non libres».

H.T
Vendredi 9 Novembre 2018

Lu 808 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés