Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faute des quarts , ce sera le car !


La défaite de l'équipe du Maroc face au Bénin ce 5 juillet 2019 est tout sauf une surprise! Ils auraient pu jouer des heures durant, les joueurs marocains paraissaient insouciants et en décalage total avec l'enjeu. Notre "star" Ziech a brillé par ses approximations et ses divagations depuis le début du tournoi. Quand on y réfléchit à tête reposée, on peut dire que l'équipe marocaine a pu miraculeusement passer le stade des poules. Elle a même pu nous induire en erreur à tel point qu'on se voyait déjà en haut de l'affiche! Nous avons affaire à une équipe majoritairement composée de joueurs plus soucieux de leurs carrières, du mercato estival que de la défense des couleurs nationales. 
Ces âmes égarées en Égypte doivent, pour expier leur péché de suffisance, marcher juste 40 heures sous le soleil brûlant du Sinaï. Le peuple marocain mérite mieux que ces lions en peluche. 
Ceci étant dit, je pense que le parcours de notre équipe illustre parfaitement notre façon collective et individuelle de nous comporter au pays du Soleil couchant. Faire semblant, sallak ou zid, manna ltamma....etc sont, entre autres, les mots fourre-tout utilisés sans modération pour cacher les manquements et justifier l'injustifiable. 
Aujourd'hui, je suis en colère noire contre ceux qui ont jeté tout un peuple dans la tristesse et le désarroi. 
Les Marocains méritent mieux et à tous les niveaux : une école publique qui offre à chaque enfant les mêmes chances de grandir et de se construire, une vraie politique sportive qui fera émerger les millions de talents oubliés dans les bidonvilles et les coins les plus reculés du pays, une démocratie vivante dont les acteurs cessent de jouer la carte de la religion pour justifier leurs forfaits. 
Le chagrin de la défaite finira par s'estomper et les Marocains reviendront à la charge pour réclamer, à juste titre, leur droit à une vie meilleure dans tous les domaines. Oui, le lion est certes blessé, mais il n'est point mort, loin de là!
 

Mohamed Lmoubariki
Lundi 8 Juillet 2019

Lu 939 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS