Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Volonté de Washington de renforcer ses relations avec le Maroc

Habib El Malki reçoit la chargée d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis à Rabat





La Jordanie réitère son soutien à notre intégrité territoriale

Le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, Aymen Al-Safdi, a réitéré, samedi à Amman, le soutien de son pays à l'intégrité territoriale du Maroc.  
«Notre position sur la question du Sahara marocain est claire, en l'occurrence la préservation de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et l'aboutissement à une solution politique dans le cadre du référentiel international et des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU afférentes à ce sujet», a-t-il souligné lors d'un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.
Lors de ce point de presse conjoint à l'issue de la 1ère réunion du mécanisme de concertation politique qu'ils ont présidée à Amman, Nasser Bourita, et Aymen Al-Safdi, ont indiqué avoir «convenu d'élaborer une feuille de route détaillée à l'effet de donner corps aux conclusions de la rencontre au Sommet entre les deux chefs d'Etat en vue d'une coopération plus large dans les domaines économique, culturel et de l'investissement».
Les deux ministres ont également décidé «d'institutionnaliser la coordination lors des rassemblements et événements internationaux au service des questions bilatérales et arabes d'intérêt commun».
Les ministères marocain et jordanien des AE, ont-ils ajouté, «vont oeuvrer intensivement à institutionnaliser la coopération bilatérale et la concrétiser via des conclusions pratiques reflétant la solidité des liens fraternels et du partenariat stratégique existant entre les deux pays».
Deux groupes de travail des deux départements ont poursuivi leurs réunions hier en vue d'établir un programme global visant à accomplir des réalisations tangibles qui vont renforcer la coopération dans des secteurs bien déterminés.
En outre, les deux ministères des AE vont, en coopération avec les départements concernés, apporter le soutien nécessaire pour la tenue d'un Forum du secteur privé, en septembre prochain à Amman, ont assuré les deux ministres.
A ce propos, Nasser Bourita a souligné que sa visite en Jordanie à la tête d'une importante délégation, intervient en exécution des Hautes directives de S.M le Roi Mohammed VI «dans le cadre des relations exceptionnelles unissant les deux Royaumes, adossées aux liens forts entre les deux chefs d'Etat et basées sur la solidarité et la concertation permanentes et sur une convergence de vues par rapport à l'ensemble des questions».
La rencontre entre les deux chefs d'Etat, en mars dernier à Casablanca, a été l'occasion «de positionner ces relations dans un horizon stratégique clair, à travers la coordination à tous les niveaux et le renforcement de la coopération bilatérale via des projets concrets», a-t-il poursuivi.
  L'entrevue avec son homologue jordanien, a poursuivi le ministre, a offert l'opportunité pour la concertation sur nombre de questions régionales et internationales, soulignant la convergence des positions des deux pays sur la cause palestinienne et leur total appui au peuple palestinien pour recouvrer l'ensemble de ses droits légitimes, le but étant l'établissement d'un Etat palestinien indépendant avec Al Qods-Est comme capitale conformément aux résolutions internationales y afférentes, l'initiative de paix arabe et le principe de deux Etats.
De son côté, le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés a souligné que la rencontre au Sommet entre les deux Souverains, en mars dernier à Casablanca, a enregistré des résultats importants s'appuyant sur les relations historiques fraternelles entre les deux Royaumes.
«Partant de ces résultats, il a été de notre devoir d'examiner les moyens de hisser les relations bilatérales sur une base solide, instaurée par les dirigeants des deux pays», a-t-il ajouté, indiquant que cette entrevue a permis d'examiner les questions bilatérales permettant de traduire cette volonté en action concrète.
Sur le même registre, il a salué l'initiative de S.M le Roi Mohammed VI relative à la création d'un Centre de formation/qualification professionnelle en Jordanie, expliquant que les entretiens d'aujourd'hui ont été l'occasion d'examiner les moyens de concrétiser cette initiative noble.
A cet égard, il a souligné qu'un lot de terrain a été dédié à la construction de ce Centre vu que «nos frères au Maroc tiennent à ce que cet établissement soit opérationnel le plus vite possible».

Libé
Lundi 22 Juillet 2019

Lu 1223 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com