Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

MEN et enseignants des AREF reprennent langue




Le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi, a annoncé la suspension de toutes les mesures administratives prises à l’encontre des enseignants-cadres des Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF).
Cette mesure intervient « dans le respect des résultats de la réunion du 13 avril dernier au cours de laquelle le gouvernement s’est engagé à suspendre toutes les mesures administratives en cas du retour des enseignants-cadres des AREF aux classes », a-t-il souligné à la MAP en marge d’une visite, jeudi, dans des établissements scolaires à Sefrou.
« Cet engagement a été respecté des deux côtés. Toutes ces mesures ont été suspendues, les salaires versés et, le plus important, est la poursuite du dialogue », a indiqué le ministre, ajoutant que ces enseignants ont regagné, lundi, leurs établissements.
Le ministre a proposé, à cet effet, la date du vendredi 10 mai, pour la reprise du dialogue avec les syndicats de l’enseignement les plus représentatifs et les représentants des enseignants-cadres des Académies, « en vue de créer un climat de sérénité pour les familles et les élèves et entamer le rattrapage du temps scolaire, qui était l’une de nos priorités ».
Ce dialogue « sera certainement fructueux et responsable et contribuera au développement de cette relation de confiance et de bonne foi entre le ministère et les enseignants-cadres des AREF », a-t-il conclu.

Samedi 4 Mai 2019

Lu 506 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.