Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Forum à Dakhla sur "La sécurité sanitaire des aliments au service de la coopération Sud-Sud"




Le coup d'envoi de la 1ère édition des Journées d'études internationales autour de "La sécurité sanitaire des aliments au service de la coopération Sud-Sud" a été donné mercredi à la Salle des congrès de Dakhla. Ces journées d'étude, qui se poursuivent jusqu'à samedi, s'inscrivent dans le cadre de la Semaine nationale de la qualité organisée par le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique.
Ce forum, dont le lancement a été donné par le wali de la région Dakhla-Oued Eddahab, Lamine Benomar, le gouverneur de la province d'Aousserd, Abderrahmane El Jaouha, et le président du Conseil régional El Khattat Yanja, est marqué par la participation d'experts internationaux spécialisés dans le secteur de l'alimentation qui examineront les moyens de renforcer la coopération Sud-Sud dans l'agroalimentaire.
"Le Maroc, grâce à l'expertise qu'il a accumulée dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments, que ce soit sur les plans législatif ou scientifique, aspire, dans le cadre de ses liens historiques avec ses voisins africains, à étendre sa coopération dans ce secteur vital", a affirmé à cette occasion M. Benomar. Le Royaume ambitionne à un meilleur échange d'expériences et d'expertises scientifiques selon une approche globale fondée sur les principes de la coopération Sud-Sud et les valeurs de solidarité et de complémentarité entre les peuples, a-t-il ajouté, mettant en relief l'importance de ce secteur pour l'amélioration de la compétitivité économique aux niveaux régional et international.
De son côté, le président de l'Association sahraouie de développement durable et de promotion de l'investissement, Sidi Ahmed Hourmatallah, a indiqué que ce forum, de par la présence de nombreux experts, permettra d'enrichir le débat sur la sécurité sanitaire des produits alimentaires avec pour finalité la protection de la santé des consommateurs africains.
Deux accords ont été signés en marge de l'ouverture de cet évènement, le premier entre la région Dakhla-Oued Eddahab et l'Union des universités de la Méditerranée (UNIMED), et le second entre l'Association sahraouie de développement durable et de promotion de l'investissement et l'Association des experts africains pour la sécurité sanitaire des aliments, d'une part, et l'Université Hassan II de Casablanca, de l'autre.
Ces deux accords veulent faire profiter les jeunes de la région Dakhla-Oued Eddahab de formations à l'Université Hassan II et les universités relevant de l'UNIMED dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments.

Vendredi 25 Novembre 2016

Lu 796 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés