Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Donner aux jeunes des outils indispensables à leur insertion sociale et professionnelle

Démarrage à Casablanca de la Caravane AJI pour l’accès des jeunes à l’informatique




La quatrième édition de la Caravane AJI pour l’accès des jeunes à l’informatique a démarré, jeudi 16 mars, à Casablanca.
Destiné aux jeunes Marocains souhaitant se familiariser avec l’outil informatique ou mettre à niveau leurs connaissances en informatique, ce programme se poursuit jusqu’au 19 avril prochain à Rhamna (23-28 mars), Essaouira (30 mars-4 avril), Marrakech (6 -12 avril) et  Ouarzazate (14- 19 avril).
Fruit d’un partenariat entre la société Dell, le ministère de la Jeunesse et des Sports et l’Association Bayti, cette initiative vise notamment à « donner aux enfants et aux jeunes des outils indispensables à leur insertion sociale et professionnelle, dans un cadre pédagogique positif et encourageant », ont indiqué les promoteurs de ce programme de formation lors d’une rencontre tenue jeudi au siège de  Dell à Casanearshore.
« La Caravane AJI est très importante non seulement en terme d’employabilité, mais aussi au niveau du développement personnel des jeunes », a souligné la directrice de l’Association Bayti, Amina Lmalik, après avoir brièvement exposé les missions dévolues à son organisation.
« Tout le monde peut venir visiter et essayer de se familiariser avec l’outil informatique, les associations font en sorte que ces formations et certifications profitent d’abord aux enfants qui en ont plus besoin que d’autres », a-t-elle précisé.
« Nous pensons que les nouvelles technologies ne sont pas un luxe inaccessible. C’est un droit », a déclaré Salwa Amar, directrice commerciale de Dell Maroc.
Revenant sur les initiatives de ce géant en faveur des jeunes à travers le monde, cette dernière a indiqué que Dell développe au niveau mondial une série de programmes destinés à la jeunesse et dont l’objectif est de lui donner plus de projection. « Nous avons près de 62 programmes internationaux dans plus de 15 pays à travers le monde dont l’objectif est de promouvoir la jeunesse et de rendre les nouvelles technologies accessibles aux jeunes, notamment ceux en situation précaire dans les pays les moins développés et dans les zones les plus éloignées », a-t-elle déclaré.
A titre d’exemple, Salwa Amar a indiqué que la société a conçu une douzaine de laboratoires solaires à travers le monde dont 6 en Afrique et affirmé que le Maroc devrait en avoir un bientôt.
Signalons qu’à chaque étape, la Caravane AJI marque un arrêt d’une semaine et délivre 35 heures de cours aux bénéficiaires. Ces derniers, près de 2.000 jeunes, âgés de 15 à 25 ans, suivent cette formation intensive pour tenter de décrocher le certificat DCSE (Dell Certified SystemsExpert).
Selon ses promoteurs, Caravane AJI c’est 75.000 visites et environ 55.000 jeunes formés et 20.500  formés certifiés. L’objectif étant de « permettre à cette jeunesse, qui a priori est en situation difficile, d’accéder à la technologie et de pouvoir avoir un certificat en poche lui permettant de se faire valoir sur le marché du travail et de construire un avenir meilleur », a souligné Salwa Amar.
Inscrite dans un programme plus large appelé « Dell Powering the Possible »,  la Caravane AJI a démarré en 2010 à l'initiative de DELL qui a choisi le Maroc comme modèle pour la région Moyen-Orient – Afrique du Nord (MENA), ont rappelé les intervenants.
A noter qu’un bus à deux étages d’AJI, équipé de 12 stations de travail, compte trois jeunes  formateurs à son bord, eux-mêmes diplômés DCSE et forts de leur expérience au sein des Maisons de jeunes du ministère de la Jeunesse et des Sports. Ces derniers animent les formations et partagent leurs connaissances et leur savoir-faire avec les jeunes participants, a expliqué Jihad El Malih, un des formateurs et ancien bénéficiaire de ce programme.
« Le bilan de notre partenariat avec Dell et l’Association Bayti dans le domaine informatique est très satisfaisant. Il a permis d’atteindre près de 24.000 bénéficiaires dont 19.000 au sein des Maisons de jeunes et 5000 dans la caravane elle-même qui est dotée d’un matériel informatique adéquat donnant aux jeunes la possibilité de s’approprier l’outil informatique et d’accéder au marché de l’emploi », a confié Shaimi Jamal, chef de division de la jeunesse au ministère de la Jeunesse et des Sports.
Tout aussi satisfaite, Salwa Amar a assuré que « nous sommes fiers d’associer notre nom à une association qui milite pour de nobles causes au Maroc et aussi au ministère de la Jeunesse et des Sports qui est un support indéniable pour la promotion de la jeunesse marocaine qui a beaucoup de talent et de choses à faire valoir ».
Satisfaction également de la part d’Amina Lmalik qui a souhaité que « cette édition soit une réussite à l’instar des précédentes, qu’elle touche davantage de jeunes et que cette action bénéficie aussi au milieu rural ».

Alain Bouithy
Samedi 18 Mars 2017

Lu 782 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés