Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Baisse des réserves internationales au 30 juin 2017


Participation active d’Abdelkrim Benatiq aux travaux de la 44ème session des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’OCI



Le Maroc demeure toujours engagé sur la voie du respect et de la préservation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des pays islamiques, a souligné lundi à Abidjan, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration.
Abdelkrim Benatiq qui participe, à la tête d’une délégation marocaine, aux travaux de la 44ème session des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), a ajouté que face aux difficultés que traversent nombre de pays islamiques, le Royaume, sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI, suit de près l’évolution de la situation dans le monde islamique, et accorde une attention particulière à ces questions d’intérêts communs. 
Le Royaume ne cesse également d’inviter les Etats concernés au dialogue et à la concertation en faveur d’une solidarité agissante et effective, a dit le ministre. 
«Le Maroc estime que cette approche prônant le dialogue et la concertation avec comme toile de fonds la promotion de la coopération entre les Etats, est la seule voie pour apporter conjointement des solutions adéquates à l’ensemble des défis qui s’imposent dans un monde en mutation profonde et effrénée», a expliqué le ministre délégué, passant en revue une série de difficultés que le monde islamique se doit de transcender, et qui sont liées, entre autres, aux flux migratoires, à la montée du terrorisme, à l’instrumentalisation de la jeunesse et au sous-développement. 
A ce propos, il s’est dit favorable à la conjugaison des efforts de tous et de la coordination des actions pour protéger la jeunesse contre les idées obscurantistes et destructives, à travers la formation et l’encadrement, et ce dans le cadre d’une vision claire de l’avenir et d’une solidarité sans faille, soulignant, toutefois, l’impératif d’œuvrer pour la préservation de la paix et de la stabilité dans le monde, condition sine qua non pour tout développement durable. 
«Seul le développement sera capable de favoriser la coopération et l’entente basées sur des intérêts communs», a estimé le ministre, déplorant les moments difficiles et complexes que traverse actuellement la Oumma islamique. 
Abdelkrim Benatiq a, par la même occasion, insisté sur la nécessité de rechercher les mécanismes adéquats pour faire face à cette situation, notant que «nous ne sommes plus devant des contraintes uniquement d’ordre économique et social, mais nous sommes appelés à faire face à des menaces qui risquent de porter atteinte à la stabilité et aux fondamentaux». 
Ces conditions difficiles ont ouvert la voie aux «vendeurs de la mort» pour propager le terrorisme et l’extrémisme, et encourager les divisions ethniques et sectaires, a-t-il poursuivi, mettant en avant l’importance de la coordination et de l’échange d’expertises dans la lutte efficace contre ces fléaux. 
Il a rappelé que le Royaume qui a été élu pour co-présider avec les Pays-Bas le Forum global de lutte contre le terrorisme, a toujours favorisé l’approche participative, à même de considérer que le renforcement des mécanismes sécuritaires tout en étant indispensable, reste insuffisant étant donné que la seconde réponse à ces fléaux réside dans la promotion du développement économique et une répartition équilibrée des richesses. 
Abdelkrim  Benatiq a également souligné l’importance pour les Etats de discuter des questions politiques mais, dans le cadre d’une approche qui fait appel à la coopération économique et commerciale. 
Evoquant la question palestinienne, le ministre délégué a souligné l’impératif de défendre les intérêts du peuple palestinien lors des grandes manifestations internationales, relevant que S.M le Roi Mohammed VI, en sa qualité de président du Comité d’Al Qods, poursuit ses efforts en vue d’inciter les pays les plus influents à mettre Israël devant ses responsabilités et à répondre de ses actes. 
Il a, dans ce sens, mis en avant les activités multiples de l’Agence «Bayt Mal Al Qods Acharif» en tant qu’outil pratique du Comité d’Al Qods, qui mène une série de projets à caractère social et éducatif au profit du peuple palestinien, appelant les pays membres de l’OCI à soutenir ces projets et à répondre positivement aux besoins des Palestiniens frères. 
Concernant cette conférence, dont les travaux devaient être sanctionnés par «La déclaration d’Abidjan», Abdelkrim Benatiq a précisé, dans une déclaration relayée par l’agence MAP, que cette session du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’OCI a salué, mardi à Abidjan, le retour du Maroc au sein de l’Union africaine, retour qui constitue un signal fort de l’engagement du Royaume en faveur de la promotion de la paix et de la stabilité, et de sa volonté de contribuer aux efforts de développement et de prospérité dans le continent africain. Et de poursuivre que les participants ont également félicité le Royaume pour l’excellence de l’organisation de la COP 22 qui s’est tenue en novembre dernier à Marrakech, louant au passage l’engagement du Maroc en faveur des questions liées au climat et à la protection de l’environnement.
Ils ont salué, à cet effet, l’instauration par le Maroc d’un Prix international du climat et de l’environnement d’un montant total d’un million de dollars US, a noté le ministre délégué en précisant que la 44ème session du Conseil des ministres des AE de l’OCI a, en outre, mis en relief la Haute sollicitude dont S.M le Roi Mohammed VI entoure les droits des minorités religieuses au monde islamiques comme en témoigne l’organisation, au mois de en janvier dernier à Marrakech, d’une conférence dédiée à cette question.

Libé
Jeudi 13 Juillet 2017

Lu 605 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés