Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Allal Boutajangout: Le Royaume a fait le choix judicieux de généraliser l'accès aux soins

Professeur agrégé en neurologie et en neuroscience à l'hôpital de l'Université de New York


Avec le projet de généralisation de la protection sociale, lancé par S.M le Roi Mohammed VI, le Maroc fait le choix judicieux d'agir pour assurer l'accès aux soins de santé à tous, plus que jamais indispensable dans un monde post-pandémie, a souligné le professeur agrégé et chercheur en neurologie et en neuroscience à l'hôpital de l'Université de New York, Allal Boutajangout. "Au Maroc, comme ailleurs dans le monde, la pandémie de Covid-19 a mis en évidence un grand nombre d’insuffisances surtout en termes de réseau de protection sociale et de soins de santé", a indiqué, dans une déclaration à la MAP, ce professeur maroco-américain pour qui ce nouveau chantier est "un grand pas de justice sociale" qui permettra, de manière graduelle, la promotion de la santé pour tous. Pour le chef du Laboratoire des maladies neurodégénératives et développement des médicaments au sein du Centre de la neurologie cognitive de l'établissement hospitalier de la prestigieuse Université de New York, ce projet peut servir de "modèle pour tous les pays émergents, notamment africains", se félicitant, dans ce sens, de l’ouverture du système de santé marocain à l’expertise et aux investissements étrangers. "Ce processus va contribuer à l’amélioration de la qualité des services rendus aux patients. Les meilleurs standards de la pratique médicale vont être transférés et appliqués au Maroc, ce qui va enclencher une dynamique positive de compétitivité et fournir les meilleurs soins aux patients", a ajouté l'expert de la maladie Alzheimer. Cette nouvelle dynamique contribuera en outre à consolider les normes et standards d’accréditation et d'agréments des cliniques et des services de soin en général au Maroc et à en faire une destination pour le tourisme de santé, at-il poursuivi, assurant que le Réseau des compétences médicales des Marocains du monde (C3M), dont il est membre, est engagé à apporter ses capacités et son expertise pour accompagner la modernisation du système de santé marocain. Le Dr Boutajangout a estimé que ce nouveau chantier permettra aussi de mettre l'accent sur les volets de la formation médicale continue, l'amélioration des normes et des standards de la pratique médicale et de la surveillance des indicateurs de soin et de sécurité des patients. "Ces normes vont faire évoluer le système marocain pour figurer parmi les plus renommés à l’échelle mondiale, en favorisant l’innovation et la recherche", a-t-il dit, se félicitant, à cet égard, de la création d’un Institut de formation professionnelle dans les métiers de l’industrie pharmaceutique qui permettra de rapprocher l’offre de formation des besoins en compétences du secteur.

Libé
Mardi 20 Avril 2021

Lu 257 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS