Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Transferts des joueurs : Un marché hivernal frileux par ces temps de crise




Transferts des joueurs : Un marché hivernal frileux par ces temps de crise
La saison des transferts, coïncidant avec le « mercato » hivernal, a pris fin. Pour l'édition 2008-2009, la suite du concours du championnat de première division du Groupement national de football élite (GNFE I) se poursuivra sans grand changement. Il faut dire que le marché n'a pas été fortement animé et la plupart des clubs, faute d'argent dans la trésorerie, ont préféré opter pour les moyens du bord.
Seul le Wydad a fait exception, en renforçant son effectif par l'engagement de deux joueurs étrangers, en l'occurrence le Béninois Pascal Angan et l'Algérien Zair Mechri. Si les Rouge et Blanc ont fait dans le recrutement, ils ne se sont pas hasardés à brader leurs joueurs, ce qui est tout à leur honneur. A ce propos, le bureau dirigeant du WAC s'est montré catégorique, ne voulant rien entendre sur d'éventuels transferts du jeune défenseur Adoua et du vétéran attaquant Bidoudane. Pour le cas du premier joueur cité, convoité par le club français du Racing de Lens, l'offre a été en deçà des attentes, voire dérisoire : 100.000 euros, en plus de 25% au cas d'un nouveau transfert dudit joueur vers un autre club, voilà une proposition débouchant sur un « professionnalisme précaire », ne faisant pas les affaires du club d'origine, ni du joueur concerné.
Pour le cas de Mustapha Bidoudane, l'ex-international marocain ayant déjà porté les couleurs de plusieurs clubs, son transfert au championnat émirati à titre de prêt jusqu'à la fin de cette saison a été refusé par le président du WAC, Abdelilah Akram. Le joueur qui revient d'une blessure compte beaucoup dans le schéma tactique du coach Badou Zaki et il serait, d'après le staff technique des Rouges, inapproprié de le laisser partir.
Hormis le WAC, l'ensemble des autres clubs de l'élite ont jugé bon de faire avec les éléments de la maison. Quant aux départs les plus en vue, il y a lieu de citer ceux de Mohamed Berrabeh (MCO), Karim Eddafi (KAC) et Pierre Koko (MAT) partis respectivement aux clubs d'Ajman aux Emirats, d'Al Hazm en Arabie Saoudite et d'Al Ittihad en Libye.


MOHAMED BOUARAB
Mardi 3 Février 2009

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com