Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prochaine ouverture à Laâyoune d'un consulat général des Iles Comores

La Côte d’Ivoire se dotera en juin d'un consulat honoraire dans nos provinces sahariennes




Prochaine ouverture à Laâyoune d'un consulat général des Iles Comores
Les Iles Comores ont annoncé, mercredi à Rabat, l'ouverture prochaine d'un consulat général à Laâyoune.
L'annonce a été faite par l'émissaire du président comorien, Bianrifi Tarmidi, à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.
Cette annonce intervient après l'ouverture, au mois de juin, d'un consulat honoraire de la Côte d'Ivoire dans les provinces du Sud du Royaume, à Laâyoune, dans le cadre des efforts visant à promouvoir davantage les relations diplomatiques et économiques liant les deux pays.  
Lors d'un point de presse à l'issue de ces entretiens, Nasser Bourita, qui a reçu Bianrifi Tarmidi sur instructions de S.M le Roi Mohammed VI, a fait part d'une «grande satisfaction» quant à l'évolution des relations entre les deux pays, «marquées par l'amitié, la solidarité et une coopération de plus en plus dense, notamment dans les domaines de la formation et de l'agriculture».
«Les Comores ont toujours été un pays frère, un pays qui a toujours défendu les causes du Maroc», a souligné le ministre, précisant que le Royaume a soutenu l'«intégrité territoriale et la stabilité» de ce pays et accompagné son développement «dans le cadre de la relation d'amitié qui lie S.M le Roi et le président de la République des Comores».  
De son côté, Bianrifi Tarmidi qui est porteur d'un message écrit du président comorien, Azali Assoumani, à S.M le Roi, a affirmé avoir discuté «franchement, amicalement et fraternellement» avec Nasser Bourita.
«Le Maroc et les Comores sont des pays frères», a-t-il déclaré, ajoutant à ce propos que la coopération bilatérale «s'intensifie de jour en jour».
«Nous travaillons dans des domaines divers», a poursuivi l'émissaire comorien, citant la formation, l'environnement, l'agriculture et la pêche, mais aussi les services de télécommunications.  
Par ailleurs, Bianrifi Tarmidi a annoncé que son pays organisera une conférence, au mois de décembre à Paris, avec la participation du Maroc.
Présidée conjointement par le président comorien et le président français, cette conférence connaîtra également la participation de la Banque mondiale (BM), du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque islamique de développement (BID), a-t-il fait savoir.

Vendredi 15 Novembre 2019

Lu 1311 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com