Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 80% des familles ont opté pour l'enseignement présentiel




Plus de 80% des familles ont opté pour l'enseignement présentiel, et ce jusqu'à jeudi matin, a indiqué le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi lors d'un exposé sur la rentrée scolaire 2020-2021 devant les membres du Conseil de gouvernement.

Le ministre, qui s'exprimait lors d'un point de presse, a dit avoir informé les membres du conseil des préparatifs en cours pour organiser cette rentrée scolaire en coordination avec les autorités locales et sanitaires, à travers l'activation de l'organisation pédagogique, la mise en place du protocole sanitaire et la préparation à l'accueil des élèves à partir du lundi 07 septembre conformément à la programmation élaborée et avec l'implication de toutes les composantes de la société, en particulier les cadres pédagogiques et administratifs et les associations de parents et de tuteurs d'élèves.

De son côté, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a donné un exposé aux membres du Conseil à propos de l'évolution des indicateurs de la situation épidémique actuelle au Maroc en lien avec le taux d'incidence cumulé, de létalité et de guérison ainsi que le nombre des cas confirmés, des cas critiques, des décès et des personnes rétablies.

Lancement de la production à grande échelle d' un test PCR 100% marocain

La start-up MOLDIAG, créée par la Fondation MAScIR, a lancé la production à grande échelle d'un test PCR Covid-19 100% marocain après avoir obtenu, courant mai 2020, les validations nationale et internationale de son kit diagnostic du SarsCoV2/Covid-19.

Le kit a déjà reçu une première commande de 100.000 unités du ministère de la Santé, indique jeudi un communiqué de la Moroccan Foundation for Advanced Science, Innovation and Research (MAScIR), notant qu'après avoir obtenu les validations nationale et internationale, le défi majeur de MOLDIAG, start-up filiale de la Fondation MAScIR, centre de recherche et de développement, a été de lancer "en urgence" son unité de production industrielle.

C'est dans cette logique que MOLDIAG a accéléré son équipement en matériels et en instrumentations nécessaires pour une production à grande échelle comme elle a achevé le 30 juin 2020, à titre d’essai, la production en laboratoire de 10.000 tests de diagnostic du Sars-CoV2/Covid-19, qui ont été livrés aux autorités publiques.

Avec le certificat d’enregistrement du produit, délivré par le ministère de la Santé le 21 juillet 2020, MOLDIAG peut désormais produire et commercialiser son kit, avec une capacité de production de 1 million de tests de diagnostic par mois.Et d’ajouter qu’à ce jour, MOLDIAG a bénéficié de la précieuse confiance du ministère de la Santé avec une première commande de 100.000 tests et s'engage à répondre dans les meilleures conditions à ses nouvelles sollicitations comme à toutes celles émanant des autorités publiques.

Quant à la disponibilité sur le marché du kit MAScIR du SarsCoV2/Covid-19, des discussions sont en cours avec de potentiels distributeurs locaux. Cette innovation nationale va ainsi permettre de mettre à disposition des laboratoires marocains un kit de diagnostic à prix compétitif, qui permettra d’augmenter la capacité de dépistage indispensable depuis la recrudescence des cas de coronavirus au Maroc, selon la même source.

Ce test, 100% marocain, a été soumis à une série de processus de validation dans des centres biologiques et virologiques de référence, au niveau national et international, et qui ont permis d’en attester l’efficacité et la fiabilité. A l'issue de ces essais, ce test a obtenu la validation de laboratoires agréés nationaux et étrangers, notamment des Forces Armées Royales, de la Gendarmerie Royale ainsi que de l’Institut Pasteur de Paris, le plaçant ainsi au même niveau que les tests utilisés à l’échelle internationale, précise le communiqué.

"Notre centre de biotechnologie médicale héberge des travaux de recherche depuis une dizaine d’années autour de deux axes, à savoir le développement de kits de diagnostic moléculaire de certaines maladies infectieuses et cancéreuses au Maroc et en Afrique et le développement d’une plateforme dédiée aux médicaments biosimilaires. C’est grâce à cette expérience acquise que nous avons pu concevoir rapidement, et produire aujourd’hui à grande échelle, ces kits de dépistage Covid-19, si nécessaire pour notre pays en cestemps difficiles", explique Nawal Chraïbi, directrice générale de la Fondation MAScIR, qui ne cache passa fierté de servir son pays.

MAScIR est une fondation marocaine, créée en 2007, et qui a pour objet de promouvoir et de développer au Maroc des pôles de recherche et développement répondant aux besoins du pays en technologies avancées, notamment dans le secteur de la biologie médicale.

"De par sa vocation etson ambition de soutenir activement l’innovation au profit du tissu économique et industriel national et de contribuer ainsi à la sécurité énergétique, alimentaire et sanitaire du Maroc, la Fondation MAScIR dispose de ressources humaines qualifiées et d’équipements à la pointe de la technologie, qui lui ont permis, en l’espace de douze années, de déposer 180 brevets avec des extensions au niveau régional africain, produire 650 articles scientifiques dans des revues de renommée internationale et de mener plus d’une centaine de projets et réalisations auprès d’industriels nationaux et étrangers, montrant ainsi sa maturité et ses capacités en matière de recherche scientifique et de recherche appliquée", note la même source.

Libé
Vendredi 4 Septembre 2020

Lu 407 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Aziz Rabbah testé positif au coronavirus