Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation du Maroc aux travaux de la 47ème session de la Conférence arabe du travail au Caire


Les travaux de la 47ème session de la Conférence arabe du travail ont débuté, dimanche au Caire, avec la participation de ministres du Travail et de représentants d'organisations patronales et syndicales des pays arabes, dont le Maroc. Le Maroc est représenté à cette conférence, qui se poursuivra jusqu'au 12 septembre, par une délégation composée du secrétaire général du ministère de l'Emploi et de l'Insertion professionnelle, Noureddine Benkhalil, et des représentants de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), la Fédération des Chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services (FCMCIS), l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de l'Union marocaine du travail (UMT). La rencontre offre l'occasion pour un dialogue social constructif entre les trois parties de la production, indiquent les organisateurs qui soulignent que les plans de relance post-pandémie devraient être élaborés de façon conjointe au niveau arabe. La conférence examinera un rapport de l'Organisation arabe du travail intitulé "Entrepreneuriat et petits projets: la voie du développement durable et de l'autonomisation", qui comprend plusieurs sections, notamment le rôle de l'entrepreneuriat dans les questions de développement durable, le développement du système d'éducation et de qualification professionnelle pour la création des futurs entrepreneurs, les opportunités et défis pour faire progresser l'entrepreneuriat dans le monde arabe, la situation de l'entrepreneuriat et des petits projets après la pandémie de Covid-19, outre les défis auxquels le secteur de l'entrepreneuriat est confronté. Le rapport aborde également les moyens de soutenir la continuité des affaires, de créer un environnement propice à l'innovation et à la créativité, de combler les lacunes en matière de compétences, de réformer les systèmes éducatifs, de consolider l'infrastructure technologique et de souligner l'importance de promouvoir l'intégration économique arabe. L'impact du développement technologique sur l'environnement de travail et les difficultés auxquelles les pays arabes sont confrontés dans la transformation numérique, particulièrement à l'ère post-Covid, figurent également à l’ordre du jour de cette conférence, qui sera ponctuée par la constitution de plusieurs organes de l'Organisation arabe du travail, à savoir le Conseil d'administration, l'Autorité de contrôle financier et administratif, le Comité des libertés syndicales et la Commission du travail de la femme

Libé
Mardi 7 Septembre 2021

Lu 191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS