Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nancy Huff : La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara est une décision louable



La décision des Etats-Unis de reconnaître la marocanité du Sahara est une décision qui devrait être hautement saluée, a estimé Nancy Huff, présidente de l'ONG américaine "Teach the Children International", qui a dénoncé les manœuvres et lobbying du Polisario et ses mentors algériens visant à remettre en cause cette décision judicieuse de nature "à ramener la paix" dans une région en proie à l’instabilité.

Dans un article d’opinion publié dans le journal "Tulsa World", la militante associative américaine souligne que les liens entre le Maroc et ses provinces sahariennes remontent loin dans le temps et que la reconnaissance US de la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud "vise à ramener la paix dans la région". Pour elle, le groupe séparatiste Polisario cherche à maintenir la région dans une situation de conflit perpétuel, en continuant de séquestrer les populations sahraouies dans les camps de Tindouf, une situation qui profitent bien aux "dirigeants corrompus" de ce groupe armé dont les membres s’enrichissent à travers le détournement de l’aide humanitaire internationale au grand dam de ces populations séquestrées.

Nancy Huff dit parler en connaissance de cause, en ce sens qu’elle avait personnellement œuvré pendant sept ans à l’acheminement de plusieurs conteneurs d’aide humanitaire vers les camps de Tindouf, en territoire algérien, dont une grande partie n’a jamais atteint les populations sahraouies séquestrées auxquelles cette aide était destinée. "Une grande partie de l’aide que j’envoyais, à savoir des fauteuils roulants, des fournitures médicales et de la nourriture, n’a jamais atteint les camps de Tindouf, encore moins les personnes qui y vivent", a-t-elle témoigné. Et de rappeler à ce propos qu’en 2015, l'Office européen de lutte antifraude a publié un rapport sur le Sahara dans lequel il a révélé "le rôle du polisario et des généraux algériens dans le détournement des conteneurs d’aide humanitaire" et leur écoulement sur le marché noir.

"Mon expérience dans l'administration de cette aide m'a laissé convaincu que le Polisario fait très peu pour aider les Sahraouis dans les camps" de Tindouf, a-t-elle dit, affirmant que le "meilleur espoir" pour les habitants de cette région est de vivre dans le cadre de la souveraineté marocaine. "Le Maroc a investi des milliards de dollars dans le Sahara et transformé cette région désertique et autrefois nomade en villes prospères", a encore témoigné Nancy Huff. "J'ai parlé avec des Sahraouis qui vivent au Sahara, qui m'ont fait part de la liberté et de la prospérité dont ils bénéficient en vivant dans cette région. Il s’agit d’un contraste flagrant avec la situation dans les camps dirigés par le Polisario". Et d’ajouter qu’en plus du détournement de l'aide humanitaire destinée aux populations sahraouies, le Polisario a aussi rompu le cessez-le-feu en vigueur de longue date dans la région, et a mis en danger des civils sahraouis pour occuper la zone tampon d’El Guerguarat. "Cette situation est inadmissible, et elle s’ajoute à un nombre croissant de preuves des méfaits du Polisario", a-telle dénoncé.

Libé
Vendredi 19 Février 2021

Lu 349 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS