Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc-Mali : Giresse vise la vilaine surprise à Rabat




Le sélectionneur du Mali, Alain Giresse, a qualifié le prochain match de ses poulains contre le Onze national pour le compte de la 3ème journée du groupe C des éliminatoires du Mondial de difficile.
Profitant de son séjour au Maroc à l’occasion de la tenue à Skhirat du Symposium de la CAF «Football africain, notre vision», le technicien français a fait part à la presse de la grande importance que revêt cette confrontation qui bouclera la phase aller du parcours des éliminatoires.
Pour cette rencontre, prévue le 1er septembre au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, Alain Giresse a indiqué que l’équipe nationale du Mali est en phase de transition mais cela ne veut pas dire que ses hommes chercheront à regagner le bercail avec les moindres dégâts. Loin de là, puisque l’objectif est de gagner.
Avisé, Hervé Renard est mieux placé que quiconque pour être au fait des points forts et faibles du Onze malien, un coriace adversaire qui reste, lors de ces éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie, sur une défaite d’entrée en déplacement face à la Côte d’Ivoire (3-1) et un nul blanc à domicile devant le Gabon. 
Lors de l’une de ses dernières sorties médiatiques, le sélectionneur national a rappelé que la qualification au Mondial est dans les cordes à condition que les joueurs ne manquent point de combativité et détermination en vue de réaliser cet objectif que le football national n’a plus atteint depuis deux décades.
Par ailleurs, il y a lieu de rappeler que le match Maroc-Mali sera l’occasion pour l’EN de retrouver la pelouse du Complexe Moulay Abdellah sur laquelle elle ne s’était plus produite depuis le 4 septembre 2016 à l’occasion d’une rencontre remportée aux dépens de la sélection de Sao Tomé pour le compte des éliminatoires de la CAN 2017 qui s’était déroulée au Gabon.
Moins d’une semaine après avoir accueilli le Mali, le Onze national s’envolera à Bamako pour rencontrer cette même formation malienne le 5 septembre au stade Modibo Keita, match qui entamera la phase retour des éliminatoires, dernière ligne droite pour décrocher le ticket du Mondial russe. A cet effet, la sélection marocaine, auteure jusqu’ici de deux nuls blancs contre le Gabon à France-ville et la Côte d’Ivoire à Marrakech, est appelée à glaner le maximum de points dans l’espoir de raviver ses chances de qualification à la Coupe du monde. Et pour ses deux derniers matches contre le Gabon à domicile et la Côte d’Ivoire à l’extérieur, respectivement début octobre et novembre prochains, le Onze national devrait compter sur l’ensemble de ses éléments clés à commencer par Mehdi Benatia, Hakim Ziyech ou encore les deux joueurs qualifiés Mimoun Mahi et Yassine Ayoub, en attendant le règlement du dossier de Mounir Haddadi.
 

Libé
Jeudi 20 Juillet 2017

Lu 1063 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs