Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les séquestrés de Tindouf n’en peuvent plus

Exaspérées par les exactions algéro-polisariennes des dizaines de familles fuient vers la Mauritanie




Les dernières mesures qualifiées d’exceptionnelles par les habitants des camps de Tindouf, prises par les autorités algériennes consistent, selon lesdits habitants, à ruiner les commerçants en multipliant les taxes et en imposant à leurs camions une seule rotation par mois entre Tindouf et la Mauritanie. Ces décisions ont été très mal accueillies par les habitants des camps qui n’ont eu d’autre recours que de migrer vers le Nord de la Mauritanie.
C’est ainsi que les villes mauritaniennes de Zouerate et Nouadhibou ont accueilli, ces dernières semaines, des dizaines de familles sahraouies fuyant les camps pour s’installer, de manière définitive, dans ces deux villes où la plupart d’entre elles disposent souvent de  pied-à-terre sans, pour autant, entretenir de relations avec les habitants.
Ces flux migratoires n’ont cessé de s’accroître depuis le début du mois d’août, indique un voyageur provenant de Nouadhibou qui souligne l’indifférence des autorités mauritaniennes et l’absence de réaction de la direction du Polisario, laquelle interdit généralement ce genre de déplacements massifs.
Notre source indique à ce propos que cette vague migratoire a commencé aussitôt après l’application des autorités algériennes de mesures interdisant la circulation des camions et surtout des citernes de carburant, une décision qui a impacté négativement le négoce dans les camps.
Ces mesures concernent non seulement le point frontalier inauguré dernièrement, mais également l’intérieur des camps où l’armée perquisitionne les maisons, impose des mesures sécuritaires sans précédent et fouille tous les véhicules portant des plaques minéralogiques des camps de Tindouf à l’entrée et à la sortie desdits camps.

Ahmadou El-Katab
Mardi 16 Octobre 2018

Lu 1020 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés