Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les femmes chefs de ménage sont faiblement intégrées au marché du travail au Maroc


Jeudi 12 Octobre 2017

Les femmes chefs de ménage sont faiblement intégrées au marché du travail au Maroc, souligne le Haut-commissariat au plan (HCP), à l'occasion de la Journée nationale de la femme célébrée le 10 octobre.
Les femmes chefs de ménage sont faiblement intégrées au marché du travail au Maroc, leur taux d’activité est de 30% contre 81% parmi les hommes, précise le HCP dans une note d'information, en se basant sur les statistiques du recensement de la population et de l'habitat 2014.
Concernant le niveau scolaire, le HCP a fait savoir que 65% des femmes chefs de ménage sont analphabètes, soit presque le double de leurs homologues masculins (34% environ). Elles représentent 57% en milieu urbain et 88% en milieu rural.
Sur un autre volet, le HCP indique que les ménages dirigés par une femme occupent des logements dont le nombre de pièces est inférieur à celui des logements occupés par des ménages dont le chef est un homme, notant que 39,4% des ménages dirigés par une femme (468.042 ménages) occupent des logements d’une ou de deux pièces et 13,4% (159.049 ) des logements de cinq pièces et plus, contre respectivement 33,8% (2.072.833 ménages) et 16,3% (997.930) des ménages dirigés par un homme.
Avec un taux d’occupation de seulement 1,29 personne par pièce, les membres des ménages dirigés par des femmes vivent en moyenne à presque 13 personnes dans dix pièces, ils sont moins à l’étroit que les membres des ménages dont le chef est un homme. Ces derniers vivent à presque 18 personnes dans dix pièces, avec comme taux d’occupation de 1,76 personne par pièce.
Selon la même source, les logements des ménages dirigés par une femme disposent de moins d’équipements de base que ceux des ménages dirigés par un homme. En effet, 91,4% des ménages ayant pour chef une femme disposent d’une cuisine et 52,3% d’une salle de bain contre respectivement 94% et 58% parmi les ménages dirigés par un homme.


Lu 1190 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS