Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président de la Chambre des représentants réitère le soutien du Maroc au dialogue inter-libyen



La Libye a toujours besoin du soutien constant du Maroc pour la réalisation de la sécurité et de la stabilité de ce pays du Maghreb, au vu de la place de choix dont jouit le Royaume au sein de la communauté internationale et de l'intérêt qu’accorde SM le Roi Mohammed VI à la question libyenne, a affirmé, jeudi, le président de la Chambre des représentants libyenne, Aguila Salah.

Dans une déclaration à la presse à son arrivée à l’aéroport de Rabat-Salé pour une visite dans le Royaume, il a souligné que la Libye a réussi, grâce aux efforts des pays frères, et à leur tête le Maroc, de mettre en place un seul pouvoir exécutif, composé d'un conseil présidentiel et d'un gouvernement d’union nationale, qui a entamé sa mission.

"Nous attendons les préparatifs des prochaines élections fixées au 24 décembre 2021", a-t-il dit. Et d’ajouter que la Libye a lourdement souffert de la division notamment lors de la précédente période, réitérant l’importance de l’édification d’un Etat démocratique, à travers des élections transparentes et honnêtes, de nature à permettre au peuple libyen de choisir librement ceux qui vont le gouverner sans ingérence aucune.

Aguila Salah a également exprimé sa profonde gratitude au Maroc pour ses positions de soutien permanent au peuple libyen, relevant que cette visite, qui intervient à l’invitation de son homologue Habib El Malki, se veut une occasion pour réaffirmer la profondeur et la solidité des relations fraternelles liant les peuples frères marocain et libyen. Elle traduit aussi, a-t-il poursuivi, la volonté de renforcer les contacts entre la Chambre des représentants libyenne et son homologue marocaine pour la discussion des questions d’intérêt commun.

De son côté, Habib El Malki a affirmé que la visite d’Aguila Salah permettra d’approfondir le dialogue inter-libyen, loin de toute ingérence, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, émettant le souhait de voir le processus de concertations couronné par l’édification d’un Etat démocratique sans aucune intervention étrangère.

Il a, par ailleurs, soutenu que les relations liant le Royaume du Maroc au peuple libyen frère ont pour socle la confiance mutuelle.

Libé
Samedi 5 Juin 2021

Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 22:46 Le gazoduc maroco-nigérian sur la bonne voie




Flux RSS