Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président de la Chambre des représentants exprime son étonnement et sa déception

Instrumentalisation de la question des mineurs au Parlement européen


Cette initiative s ’inscrit dans une tentative de détourner l’ attention d’ une crise politique purement bilatérale entre le Maroc et l’Espagne, indique Habib El Malki

Le président de la Chambre des représentants exprime son étonnement et sa déception
Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a exprimé, dimanche, son "étonnement" et sa "déception" suite à "l'inscription d’un projet de résolution au Parlement européen sur une soi-disant utilisation des mineurs par les autorités marocaines dans la crise migratoire de Sebta". Dans une déclaration à la presse, il a indiqué qu'il s’agit d’une "initiative qui est en total déphasage avec la qualité de la coopération entre le Parlement marocain et le Parlement européen". Cette initiative "s’inscrit dans une tentative de détourner l’attention d’une crise politique purement bilatérale entre le Maroc et l’Espagne", a souligné Habib El Malki. "Comme tout le monde sait, cette crise n’est pas liée à la migration mais à l’entrée en Espagne, de manière frauduleuse, d’un individu poursuivi par la justice espagnole, pour des crimes graves contre des victimes espagnoles", a-t-il expliqué. Il a, dans ce sens, affirmé que "l’instrumentalisation de la question migratoire, et notamment de la question des mineurs non accompagnés dans ce contexte, s’apparente clairement à une manœuvre qui vise à européaniser une crise bilatérale". "Je déplore l’exploitation d’un incident exceptionnel dans un partenariat où le Maroc joue un rôle exemplaire", a martelé Habib El Malki. "Dans le domaine migratoire et comme l’ont affirmé les autorités marocaines, le Maroc n’agit pas en service commandé de l’Union européenne ou pour une contrepartie. Il le fait en partenaire et dans le cadre d’une responsabilité partagée, comme le démontrent les chiffres en matière de coopération migratoire et sécuritaire de ces dernières années, et que certains eurodéputés semblent ignorer", a-t-il précisé. Habib El Malki a également indiqué que "la Chambre des représentants, qui va suivre de très près cette question, espère que l’esprit constructif de partenariat saura prévaloir et que le Parlement européen ne tombera pas dans le piège de l’escalade".

Libé
Mardi 8 Juin 2021

Lu 394 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS