Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FMI loue la réforme du climat des affaires au Maroc

Habib El Malki reçoit Nicolas Blancher




Le responsable de la mission du FMI au Maroc Nicolas Blancher a loué les réformes initiées pour la stimulation du climat des affaires au Maroc, lors d'une rencontre avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, lundi à Rabat.
Nicolas Blancher s’est félicité, à cette   occasion, de la réforme fiscale dont les contours ont été tracés lors des Assises nationales de la fiscalité ainsi que des efforts déployés en matière de  régionalisation avancée, mais aussi les multiples chantiers mis en oeuvre permettant notamment de consolider la résilience de l'économie marocaine.
En visite de travail dans le Royaume à la tête d'une importante délégation, le responsable a affirmé que la tenue de l'assemblée annuelle du FMI en 2021 à Marrakech offre l’opportunité de valoriser les relations fructueuses entre l’institution financière internationale et le Maroc et de contribuer au nouveau modèle de développement.
Le président de la Chambre des représentants a, de son côté, évoqué l'appel Royal à l'ouverture de l’année législative au secteur bancaire national pour s'engager plus activement dans la dynamique de développement en cours, plus particulièrement dans le financement des projets d'investissement, l’appui aux activités génératrices d’emplois et de revenus.
"Le Maroc vit au rythme de mutations profondes marquées par le lancement de réformes dans divers domaines", a déclaré le président de la Chambre basse du Parlement, relevant que cette dynamique s'inscrit dans le droit fil des directives Royales visant la mise en place d'un modèle de développement à même de répondre aux besoins des citoyens en matière d'emploi, de santé et d'éducation.
Il a, à cet égard, souligné que le Royaume "s’engage au plus haut niveau de l'Etat à honorer ses engagements vis-à-vis des institutions internationales, tout en mettant en exergue le climat de consensus qui prévaut entre la majorité et l’opposition sur les priorités et les problématiques à régler.
Habib El Malki a dans le même contexte mis l'accent sur la forte implication de l'institution législative dans la dynamique de réforme et d'amélioration du climat de l'investissement, tout en rappelant la progression du Maroc dans le classement Doing Business 2019 de la Banque mondiale.  
A ce propos, a-t-il dit, la Chambre des représentants va étudier bon nombre de projets de lois importants, tels que le projet de loi-cadre portant réforme fiscale et le projet de loi relatif au partenariat public-privé.

Mercredi 6 Novembre 2019

Lu 1292 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com