Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Barça conserve son avance sur Valence




Succès a minima pour le Barça: des buts de Luis Suarez et Lionel Messi ont permis aux Catalans de battre sans briller un Villarreal réduit à dix (2-0), dimanche en Championnat d'Espagne, préservant l'avance du leader Barcelone lors de la 15e journée.
Sans briller mais avec solidité, le club blaugrana continue de faire la course en tête! Bien aidé par l'exclusion sévère de Daniel Raba (61e) et par les parades de son gardien Marc-André ter Stegen, le Onze blaugrana a pris l'ascendant grâce à un but de renard de Suarez (72e) puis au 14e but en Liga cette saison de Messi (83e), meilleur buteur de la compétition.
Cette victoire permet au Barça (1er, 39 pts) de conserver cinq longueurs d'avance sur son dauphin Valence (34 pts) et six sur l'Atletico Madrid (3e, 33 pts), qui a battu 1-0 le Betis Séville un peu plus tôt. Quant au Real Madrid, il est quatrième avec 31 pts à deux semaines du clasico de Liga face au Barça, le 23 décembre.
Ce choc au sommet, Barcelone pourrait bien l'aborder avec 11 points d'avance sur son rival merengue, mobilisé la semaine prochaine par le Mondial des clubs et contraint de rattraper courant février son match de la 16e journée programmée le week-end prochain.
"Ce soir, c'était un match important parce que nous affrontions un grand adversaire et parce que nos poursuivants avaient gagné. La saison va être longue et gagner sur ce genre de terrain est important", s'est réjoui l'entraîneur barcelonais Ernesto Valverde.
En six mois, ce dernier a construit une équipe fiable et efficace, à défaut d'être aussi spectaculaire qu'à l'époque du flamboyant trio "MSN" (Messi-Suarez-Neymar).
Au stade de la Céramique à Villarreal, le Barça s'est montré très ennuyeux dimanche soir, privé de son capitaine et meneur de jeu Andres Iniesta (mollet). Et face aux contres adverses, il a fallu la vigilance de Ter Stegen sur une volée de Roberto Soriano (16e) ou une frappe puissante de Manu Trigueros (76e).
Alors qu'il n'en menait pas large, le Barça a bénéficié d'un coup de pouce du destin, ou plutôt de l'arbitre: Daniel Raba a écopé d'un carton rouge direct plutôt sévère pour un tacle mal maîtrisé sur Sergio Busquets (61e).
Barcelone a alors profité des espaces et Luis Suarez a trouvé le poteau (67e), comme Gerard Piqué en début de rencontre (4e). Soit les 20e et 21e fois cette saison que le club catalan trouve les montants!
Ce n'était que partie remise pour l'Uruguayen: sur une action initiée par Messi, Paco Alcacer a lancé Suarez qui a dribblé le gardien et marqué dans la cage vide (72e), son 7e but dans cette Liga.
Un soulagement pour le Barça, trop dépendant des inspirations d'un Messi... pas très inspiré.
Le quintuple Ballon d'Or, égalé au palmarès du prestigieux trophée jeudi par son rival Cristiano Ronaldo, a connu un déchet inhabituel dans ses passes et ses tentatives (21e, 38e, 59e, 71e), jusqu'à son but, libérateur, après une perte de balle de Villarreal.
Suffisant pour le Barça, qui devra néanmoins progresser pour pouvoir porter l'estocade dans le clasico.
Dans le genre efficace, l'Atletico Madrid se pose là aussi: c'est le seul club encore invaincu dans cette Liga avec Barcelone, et les deux partagent la meilleure défense de la compétition (7 buts encaissés).
Dimanche, l'équipe de Diego Simeone, privée d'Antoine Griezmann blessé, a gagné contre le cours du jeu face au Betis, grâce à un but de Saul (30e) d'une glissade sur un centre rasant.
Ce succès tout en pragmatisme, dans le plus pur style Simeone, confirme que l'Atletico n'a pas sombré dans la sinistrose après son élimination de Ligue des champions dès la phase de poules, une première en cinq saisons.
"Notre jeu est bon et nos résultats sont encore meilleurs", s'est réjoui Simeone.

Mardi 12 Décembre 2017

Lu 594 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés