Une mesure "excessive", pour l'avocat de sa fille Anouchka

Alain Delon sous curatelle renforcée

Vendredi 5 Avril 2024

La mesure de curatelle renforcée sous laquelle Alain Delon, 88 ans et gravement malade, a été placé jeudi est "excessive" et sans doute vécue comme une humiliation par l'acteur, a estimé l'avocat d'Anouchka Delon, fille du monstre sacré du cinéma français.

Me Frank Berton a déclaré sur la radio RTL s'être "rangé à l'avis de l'avocat d'Alain Delon, en disant que c'est peut-être une mesure excessive".
"Pourquoi ne pas continuer la mesure de sauvegarde de justice qui avait été annoncée depuis deux mois ou prendre une mesure de curatelle simple ?", s'est-il interrogé.

Alain Delon, victime d'un AVC (accident vasculaire cérébral) en 2019 et qui souffre en outre d'un lymphome (cancer du système lymphatique), était placé sous le régime de la sauvegarde judiciaire depuis janvier.
Cette mesure a été convertie jeudi en "curatelle renforcée", une "mesure lourde", prise "lorsque le majeur protégé a besoin d'être encadré dans les actes de la vie quotidienne" et qui l'empêche notamment de disposer de son argent comme il l'entend, a rappelé l'avocat.

"Je pense que cette mesure est excessive et en plus elle est humiliante quand même. C'est quelque chose pour lui qui doit être difficile à vivre" car "il n'a pas perdu la tête", a estimé Me Berton.
Selon lui, Alain Delon "regarde l'actualité, il s'exprime. Il y a eu une expertise en janvier qui dit qu'il y a certes quelques altérations de son discernement mais pas d'abolition de son discernement", a souligné l'avocat d'Anouchka Delon.

Frank Berton a précisé que sa cliente souhaitait notamment obtenir des éléments médicaux quant aux soins reçus par Alain Delon, à ce jour selon lui uniquement suivi par un médecin généraliste.
"Il va parfois bien, il va parfois pas bien", lors des échanges avec sa fille, la star "oscille entre +vous m'emmerdez+ et +je prends les médicaments qu'on me donne+", a indiqué Me Berton.

Depuis début janvier, les trois enfants de la star se mènent une guerre fratricide, par médias et justice interposés, jurant chacun vouloir protéger la légende du cinéma, à la santé déclinante depuis un AVC en 2019.
Ses fils, Anthony, 59 ans, et Alain-Fabien, 29 ans, estiment que l'acteur est manipulé par leur soeur, Anouchka, 33 ans, qui leur aurait caché son état de santé et souhaiterait le ramener en Suisse.

Le film "Plein soleil" de René Clément (1960) avait révélé Alain Delon à l'international, comme "Rocco et ses frères" (1960) et "Le Guépard" (1963) de l'Italien Luchino Visconti, ou "La piscine" de Jacques Deray (1969).
 

Libé

Lu 1288 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe







Inscription à la newsletter


LES + LUS DE LA SEMAINE