LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Infligez-leur ce maillot qu'ils ne sauraient voir

Le ridicule ne tue plus depuis longtemps à Alger

Dimanche 21 Avril 2024

Infligez-leur ce maillot qu'ils ne sauraient voir
Jusqu’à quel point les décideurs algériens sont-ils décidés à pousser la bêtise ? Les militaires du pays d’à côté sont une fois encore allés trop loin en prenant une décision des plus abracadabrantes : celle de retenir à l’aéroport Houari Boumédiène d’Alger les équipements du club de la Renaissance de Berkane qui devait disputer hier la demi-finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) contre l’USMA au stade 5 Juillet à Alger.

Les autorités algériennes ont prétexté que le club marocain ne peut fouler leur territoire pour jouer ce match continental avec un maillot floqué de la carte géographique du Maroc. Du grand n’importe quoi ! Elles sont même allées jusqu’à défier la CAF qui, dans son communiqué, n’a pas trouvé du mal à donner raison au club berkani.

Le pire dans cette histoire à la trop amère « sauce algérienne », c’est que les médias d’Alger n’ont pas manqué d’insulter l’intelligence de leurs propres téléspectateurs via la chaîne « El Haddaf », qui, dans une émission spéciale, a diffusé des images de l’équipe berkanie portant un maillot floqué du drapeau marocain, choisissant d'oublier sciemment de souligner que les séquences ainsi affichées remontent bel et bien à l’édition précédente de la Coupe de la CAF. Pour la saison en cours, le maillot que le bureau dirigeant de la Renaissance sportive de Berkane a présenté, pour homologation, à la CAF porte la carte géographique du Maroc.

L’approbation de l’instance continentale ne s’est d’ailleurs pas fait attendre. Il suffit de revenir, si besoin en est, aux derniers matchs joués par la RSB, à l’instar de ceux comptant pour la phase de poules de la Coupe de la CAF ou encore ceux des quarts de finale de la C2 face à l’équipe libyenne d’Abou Salim, pour s’en convaincre.

La RSB est tout à fait dans son droit, d’autant plus qu’elle voit sa position confortée par la déclaration du président de la FAF (Fédération algérienne de football) qui avait fait savoir samedi que « le match ne doit pas dépasser son cadre sportif ». Et d’ajouter que « la FAF respecte les règlements stipulés par la CAF et la FIFA et que le match se jouera dans des conditions normales ». La messe est dite.

M.Bouarab 
 
 

M.Bouarab

Lu 434 fois

Tags : Alger, CAF, El Haddaf

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter