Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La belle percée diplomatique de la Chambre des représentants en Amérique latine et aux Caraïbes




La Chambre des représentants joue un rôle important dans la diplomatie marocaine, aussi bien au niveau des relations multipartites qu’au niveau des relations bilatérales, avec plusieurs Parlements du monde et souhaite ardemment étendre sa percée à l’Amérique latine où elle n’est pas très active. C’est dans ce sens que la première chambre a mis les bouchées doubles afin de baliser le terrain aux autres aspects au niveau de cette région du monde, notamment en favorisant une meilleure connaissance mutuelle et en multipliant les rencontres de coopération avec les parlements d’Amérique Latine pour faire face aux défis communs à tous les niveaux.
En effet, parmi les projets à court terme de la Chambre des représentants, le lancement du Forum parlementaire Afrique-Amérique latine visant à faciliter et intensifier les contacts entre les deux Parlements tout en leur permettant d’évoluer vers un partenariat solide. M. El Malk a souligné à ce propos : « L'Amérique latine est un continent émergent, compte tenu de son potentiel économique et démographique, ainsi que de son poids civilisationnel, comme c'est le cas pour l'Afrique ».
En outre, le président de la Chambre des représentants et le président de la Chambre des députés du Chili ont récemment  signé un "Accord de dialogue parlementaire entre la Chambre des représentants du Royaume du Maroc et la Chambre des députés de la République du Chili", visant à institutionnaliser une commission de dialogue parlementaire entre les deux Chambres, à créer un espace d’échange d’expertises et d'expériences dans le domaine législatif, à échanger des visites des délégations de parlementaires et de fonctionnaires des deux institutions législatives et à renforcer la contribution de la diplomatie parlementaire au développement des relations officielles entre les gouvernements des deux pays.
Il a également été question de recevoir le Groupe d’amitié parlementaire Maroc-Chili afin de discuter des différents moyens de renforcer de la coopération bilatérale entre les deux pays, notamment dans le domaine économique, social et culturel.
Toujours dans le cadre du renforcement des rapports bilatéraux entre le Maroc et les pays du continent latino-américain, le président de la Chambre des représentants a récemment reçu l’ambassadeur de Cuba à Rabat, Javier Domokos Ruiz. Lors de cet entretien, les deux parties ont souligné l'importance de renforcer les relations bilatérales entre le Maroc et le Cuba, et d’entamer une nouvelle phase de coopération après le rétablissement des relations diplomatiques et la nomination des ambassadeurs des deux pays.
A cette occasion, le président de la Chambre des représentants a souligné l'orientation stratégique du Royaume dans la promotion de la coopération Sud-Sud, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notant le grand nombre de projets de coopération lancés par Sa Majesté avec un certain nombre de pays africains, en particulier dans des domaines vitaux tels que les infrastructures, l'agriculture, l’industrie et autres.
Le président de la Chambre des Représentants a récemment reçu l’ambassadeur d’Argentine à Rabat afin de consolider le rapprochement entre les deux pays ainsi que la coopération entre les deux institutions législatives et hisser les relations entre les deux pays pour servir leurs intérêts mutuels.
Dans le cadre d’une visite de travail, Habib El Malki s’est également entretenu, au siège de la Chambre, avec Mme Carmen Bautista Peláez, présidente du Groupe d'amitié Maroc-Mexique à la Chambre des députés du Mexique. Le président a saisi l’occasion pour inviter la présidente de la Chambre des députés mexicaine à effectuer une visite de travail au Maroc, visite qui sera une occasion pour conforter les relations entre les deux institutions législatives, et de discuter des moyens de hisser leurs relations bilatérales.
Avec le renforcement de la coopération et sa diversification dans tous les domaines, ainsi que les soutien mutuel au niveau des instances régionales et internationales, le Maroc et le Pérou ont défini les maîtres-mots de leurs relations. Cette forte volonté de développer des relations bilatérales a été confirmée à plus d'une occasion, notamment lors d’un entretien du président de la première Chambre avec l’ambassadeur du Pérou à Rabat, durant lequel les deux parties ont salué les relations d'amitié entre le Maroc et le Pérou, qui ont abouti à la signature d'un certain nombre d'accords de coopération ces dernières années, témoignant de la régularité du dialogue politique entre les deux pays et de leur volonté commune de renforcer les liens de coopération et de les hisser dans tous les domaines.
Toutes ces actions entreprises démontrent à quel point le Royaume du Maroc et les pays de l’Amérique latine souhaitent ériger un puissant pont diplomatique qui contribuera à l'essor et au développement durable des deux parties.

Samedi 22 Février 2020

Lu 2509 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif