Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’avenir en pointillé de Mounir Haddadi avec le Onze national




Décidément, les choses s’embrouillent de plus belle pour Mounir Haddadi qui avait manifesté son intention de rejoindre les rangs du Onze national.  La Fédération espagnole de football se trouve, d’ailleurs, en position de force au grand dam de sa consœur marocaine en vue de faire capoter le projet dudit joueur.
Si pour le moment, la FRMF s’était contentée d’annoncer que la FIFA n’a pas encore donné son aval concernant l’arrivée de Mounir Haddadi en équipe nationale, la Fédé espagnole a fait part de son refus de délivrer le passeport sportif au joueur en question. Autrement dit,  l’instance ibérique fonde ses arguments au sujet des règles de double nationalité et d’éligibilité à une sélection nationale sur l’alinéa 2 de l’article 15 du règlement de la FIFA qui stipule que « tout joueur qui a déjà pris part, [dans une équipe], à un match international (totalement ou partiellement) d’une compétition officielle de quelque catégorie que ce soit ne peut plus être aligné en match international par une autre équipe, sauf en cas d’exceptions.»
A cet effet, il y a lieu de rappeler que Mounir Haddadi avait disputé un match officiel avec la sélection première de l’Espagne. C’était en septembre 2014 contre la Macédoine pour le compte des éliminatoires de l’Euro 2016.
Reste à savoir si le sort de cette affaire n’est pas scellé pour de bon, en tenant compte de l’article 15 et de ses « cas d’exceptions ». Puisque malgré le fait que Haddadi avait porté les couleurs de la Roja, il garde ses chances de pouvoir opter pour le maillot de son pays d’origine. Cela pour la simple raison que le match auquel il avait pris part avec la sélection espagnole comptait pour les éliminatoires de l’Euro, concours auquel le Maroc ne peut pas participer. S’il s’agissait des éliminatoires du Mondial, cela aurait été compliqué de pouvoir qualifier ledit joueur du moment qu’il avait été retenu en équipe première d’Espagne.
Affaire à suivre mais en attendant, deux autres joueurs ont déjà été qualifiés  à jouer pour le Onze national, en l’occurrence Mimoun Mahi et Yassine Ayoub qui avaient évolué avec les sélections néerlandaises  de jeunes.

Mohamed Bouarab
Mercredi 28 Juin 2017

Lu 822 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés