Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Khalid Ait Taleb: Les personnes à risque de +55 ans bientôt épargnées


Le Maroc sera en mesure, dans quelques mois, de préserver la santé des personnes présentant des facteurs de risque et âgées de plus de 55 ans, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants sur les répercussions de la Covid-19 sur le développement du système de santé au Maroc et sur la généralisation de la couverture médicale, le ministre a relevé que le Maroc sera à même de réaliser ses objectifs stratégiques en termes de vaccination, pouvant ainsi éradiquer les cas graves et les décès liés à la Covid-19, tout en maîtrisant l'évolution de la pandémie et en atteignant l’immunité collective. Ainsi, même en cas de retard d’approvisionnement ou d’épuisement du stock de vaccin, le Maroc aura réduit de façon significative les cas graves et les décès liés à la Covid-19, estime le responsable gouvernemental, mettant en exergue la stabilisation de la situation épidémiologique au Royaume. A cet égard, Khalid Ait Taleb relève que la tendance épidémiologique a enregistré une baisse significative et que le taux quotidien de décès lié au virus a considérablement diminué, en passant de 92 décès (pic du 20 novembre) à 4 au cours des dernières 24H, précisant que le taux de létalité demeure, quant à lui, stable à 1,8. De même, poursuit-il, le taux d’incidence en 24H a considérablement diminué avec 0,9 pour 100.000 habitants et 326 nouveaux cas contre près de 6.195 nouveau cas au 12 novembre 2020, ajoutant que le taux d’occupation des lits de réanimation Covid-19 est passé de 39% à 12,6%. S’agissant des cas de guérison, ils sont au nombre de 390 pour les dernières 24H, soit un taux de guérison de 97,2% a-t-il fait savoir. Par ailleurs, Khalid Ait Taleb a mis en avant l’émergence des nouvelles souches du coronavirus sur le territoire national, rendant difficile de prévoir l’évolution de la situation épidémiologique pour les prochains jours. C’est dans ce sens, poursuitil, que le ministère de la Santé a mis en place le dispositif de veille génomique du SARS-CoV-2, pour l’étude et l’analyse des différents variants détectés, affirmant que l’apparition de nouvelles souches est un phénomène virologique courant. En outre, le ministre a salué l’initiative gouvernementale prolongeant l’état d’urgence sanitaire et instaurant des restrictions de déplacement pendant le mois sacré du Ramadan, soulignant que le Royaume n’a toujours pas atteint l’immunité collective. Selon le ministre, la situation épidémiologique au Maroc est relativement maîtrisée, malgré l’apparition des nouveaux variants sur le territoire. Cependant, a-t-il relevé, les citoyens sont appelés à faire preuve de vigilance et de respect des mesures sanitaires en vigueur, afin d'éviter une recrudescence de la situation, telle qu’observée dans certains pays d’Amérique et d’Asie. Sur un autre volet, le responsable gouvernemental s’est félicité de la réussite de la campagne de vaccination au Royaume, grâce à la vision proactive de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et ses directives visant la préservation de la sécurité sanitaire des citoyens, ajoutant que selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Royaume figure parmi les 10 meilleurs pays en termes de campagne de vaccination antiCovid-19. Ainsi, le Maroc veille à assurer la sécurité sanitaire des citoyens, notamment les personnes vulnérables, en adoptant diverses mesures sanitaires et en prenant plusieurs précautions, telles que la suspension des vols vers certains pays concernés par l’annonce de l’émergence de nouveaux variants du coronavirus.

Libé
Mercredi 28 Avril 2021

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS