Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki reçoit la ministre des Affaires étrangères de Sao Tomé-et-Principe

Les moyens de promouvoir la coopération bilatérale au centre des entretiens




Habib El Malki reçoit la ministre des Affaires étrangères de Sao Tomé-et-Principe
Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a eu, mardi à Rabat, des entretiens avec la ministre des Affaires étrangères de la République de Sao Tomé-et-Principe, Maria Neto d'Alva Texeira, axés sur les moyens de promouvoir la coopération dans différents domaines.
Lors de cette entrevue, marquée par la présence de l'ambassadeur de Sao Tomé-et-Principe à Rabat (avec résidence à Lisbonne), elle a affirmé que sa visite au Maroc pour participer à la Conférence ministérielle sur l'appui de l’Union africaine au processus politique des Nations unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain, est de nature à insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale et à ouvrir des horizons prometteurs entre les deux pays, indique un communiqué de la Chambre des représentants.
Pour sa part, Habib El Malki a mis en exergue les liens d'amitié et de solidarité entre le Royaume du Maroc et la République de Sao Tomé-et-Principe, ajoutant que ces entretiens offrent l'opportunité d'examiner les nouveaux horizons de coopération entre les deux pays.
Il a, également, appelé la chef de la diplomatie santoméenne à œuvrer pour la diversification des relations économiques avec le Maroc, de manière à englober des secteurs vitaux comme l'agriculture, les services et les infrastructures et à prospecter les moyens de mettre en place un véritable partenariat entre les secteurs public et privé dans les deux pays.
En outre, Habib El Malki a salué la position positive de la République de Sao Tomé-et-Principe à l'égard de la question du Sahara marocain, expliquant que le conflit artificiel autour du Sahara entrave l'édification de l'Union maghrébine et représente pour les peuples de la région un manque à gagner équivalent à quelque 2% du PIB.
Il a souligné, dans ce sens, l'importance des regroupements régionaux en Afrique et de la promotion de la coopération Sud-Sud, comme voie unique pour l'Afrique vers davantage de solidarité, de développement et de consolidation de son poids dans le monde.
Le président de la Chambre des représentants a, aussi, insisté sur l'action commune entre les deux pays pour réaliser le développement durable en Afrique, rappelant les initiatives importantes entreprises par le Royaume lors des dernières années, notamment celles liées aux énergies renouvelables.

Vendredi 29 Mars 2019

Lu 1014 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com