Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation
La BNPJ a arrêté, mardi matin, sur la base d'informations fournies par la DGSN, deux ressortissants syriens résidant légalement au Maroc, pour leur implication présumée dans une affaire de transfert de sommes d'argent de manière suspecte vers l'étranger, pouvant être liée au financement d'activités criminelles.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les mis en cause ont été arrêtés successivement dans les villes de Mohammedia et Sefrou, précisant que les perquisitions menées à leurs domiciles ont permis la saisie d'appareils et d'équipements électroniques, à savoir des téléphones portables, des clés USB, une puce électronique, des ordinateurs portables, 17 passeports portant des noms  syriens, ainsi que des reçus relatifs à des virements  électroniques. Les suspects ont été placés en garde vue afin de déterminer la nature des transferts d'argent effectués, leurs liens présumés avec le financement d’activités illégales, et d'arrêter l'ensemble des personnes soupçonnées d'être impliquées dans cette affaire, ajoute la même source, notant que tous les appareils et équipements électroniques saisis dans le cadre de cette affaire ont été soumis à l'expertise technique.
    
SOS Villages
d’enfants

Le directeur général et fondateur de CRIT-Maroc (acteur global en solutions RH), Patrick Cohen, tentera de réaliser, à partir de 10 avril prochain, «une opération originale» de soutien à l’Association SOS Village d’enfants. «En avril 2003, pour la création de CRIT au Maroc, j’ai fait le voyage Paris/Casablanca en avion, en un peu moins de 3 heures. 15 ans après, j’ai décidé de refaire ce même parcours, mais cette fois-ci en 30 jours et à vélo pour soutenir l’Association SOS Villages d’enfants », a-t-il déclaré.
L’objectif de cette opération est de collecter au minimum 200 dirhams par kilomètre parcouru, soit environ 500 000 dirhams de dons qui seront versés directement à SOS Villages d’enfants.  Pour réaliser cet objectif, M. Cohen devra parcourir environ 2 600 km (un périple de 26 étapes), à raison de 100 km par jour en traversant la France, l’Espagne et le Maroc.  Au Maroc, chaque jour, 24 enfants en bas âge perdent la prise en charge de leurs parents et rejoignent les orphelinats du Royaume. Ce sont près de 60 000 enfants qui, selon l’Entraide nationale, grandissent sans l’amour et les soins d’une famille.

Jeudi 22 Mars 2018

Lu 193 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés