Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux maires français appellent l'UE à suivre l’ exemple des Etats-Unis





Le maire de Metz François Grosdidier a appelé l’Union européenne (UE) à suivre l’exemple de l’Administration américaine qui a reconnu la souveraineté du Maroc sur son Sahara. «Les Etats-Unis ont donné l’exemple par la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud», a affirmé le maire de Metz dans une déclaration à la MAP, notant qu’il s’agit d’une reconnaissance parfaitement légitime au regard de l’histoire.
«Je salue le geste des Américains et je pense que l’Union européenne devrait le faire», a-t-il suggéré, relevant que «si l’UE reconnaît la souveraineté marocaine sur les provinces du Sahara, elle montrerait bien à tous ceux qui s’acharnent à conserver ce résidu de la Guerre froide que ce n’est plus le temps, que ce n’est plus l’époque et qu’il faut aider les nations du Maghreb à s’unir, à s’ouvrir, à affronter ensemble le 21e siècle et à embrasser le futur en se débarrassant des scories du passé».

«C’est donc un exemple que donnent les Etats-Unis», a dit le maire de Metz, précisant que «le meilleur service que pourrait rendre l’UE au Maroc, à l’Algérie et à l’ensemble du Maghreb, c’est cette reconnaissance de la souveraineté nationale et d’arrêter cette tragicomédie qui se déroule depuis des décennies au détriment des peuples de la région». Et d’insister : «Il faut absolument que l’UE suive cet exemple et reconnaisse la souveraineté marocaine sur les provinces du Sud qui est déjà une réalité partagée par la population sur le terrain». Le maire de Metz n’a pas manqué dans ce contexte d’exprimer son soutien au Maroc suite aux «provocations incessantes et régulières du Polisario». «Je veux saluer le sang froid du Maroc qui a toujours eu des réactions légitimes et strictement proportionnées à ces provocations pour permettre de garantir la sécurité des citoyens et la sérénité de la société sans se livrer à des réactions disproportionnées qu’on pourrait lui reprocher», s’est-il félicité. Il a également souligné le caractère sérieux et crédible de la solution d’autonomie proposée par le Maroc comme gage de paix et de stabilité pour l’ensemble de la région.

«Le Maroc a mis en œuvre une formule unique dans le monde arabo-musulman, celle d’une autonomie sous souveraineté nationale qui permet l’épanouissement des citoyens dans un cadre de sécurité et de stabilité tellement précieux dans le monde en général et dans cette région en particulier », a-t-il conclu. Pour sa part, le maire de la commune de Montigny-lès-Metz en Moselle et viceprésident de la région du Grand Est, Jean-Luc Bohl, a souligné le rôle rassembleur du Maroc en mettant sur la table une solution qui garantit la paix et la prospérité dans les provinces du Sud du Royaume. «Si la vocation de l'Union européenne était de rassembler ce qui était épars, celle du Maroc est de rassembler, dans les provinces du Sud, ce qui est épars», a déclaré à la MAP ce responsable régional français. Sur la reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur son Sahara, l'édile français dira que «c’est l’exemple à suivre» pour soutenir le Maroc dans ses efforts de rassemblement et de stabilité. «Il me semble essentiel, à l’instar des Etats-Unis, que l’Union européenne puisse soutenir les efforts du Maroc qui est un acteur de paix, de rassemblement et de stabilité dans une région qui mérite d’être dans l’épanouissement, la prospérité et dans la paix», a-t-il ajouté. D'éminentes personnalités françaises, toutes tendances politiques confondues, se sont prononcées récemment pour le soutien de la décision américaine reconnaissant la souveraineté marocaine sur son Sahara. Députés à l'Assemblée nationale, membres du Sénat, anciens ministres, leaders politiques et prescripteurs d'opinion invitent la France et l'Union européenne à suivre l'exemple américain pour clore définitivement le conflit artificiel autour du Sahara marocain, résidu de la Guerre froide et ouvrir une nouvelle page pacifiée et prospère dans la région du Maghreb. 

Libé
Jeudi 18 Février 2021

Lu 219 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.