Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démantèlement d'une cellule composée de sept partisans de Daech


Ils s'activaient à Zaouiat Cheikh, Oulad Teïma et Marrakech



Le Bureau central d'investigations judiciaires relevant de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) a démantelé jeudi une cellule terroriste composée de sept extrémistes partisans de Daech âgés entre 22 et 32 ans et s'activant entre Zaouiat Cheikh, Oulad Teïma et Marrakech et ce, dans le cadre de la lutte contre les menaces terroristes, indique le ministère de l'Intérieur.
Les premières investigations ont révélé que les suspects s'activent dans la propagande au profit de Daech à travers des campagnes faisant l'apologie des actes barbares de ce groupe terroriste, en parallèle à leur adhésion au recrutement et à l'embrigadement de jeunes dans le but de planifier des attaques terroristes portant atteinte à la sécurité et à la stabilité du Royaume, à l'instigation d'un des dirigeants de Daech, précise le ministère dans un communiqué.
Certains membres de cette cellule étaient en relation avec des éléments de la cellule terroriste partisane de Daech démantelée le 14 octobre 2017 à Fès, une opération qui avait permis la saisie d'armes à feu, de munitions et de produits chimiques entrant dans la préparation et la fabrication d'explosifs, selon la même source.
Cette nouvelle opération a permis la saisie d'appareils électroniques divers, d'armes blanches et de câbles électriques, en plus de communiqués émis par Daech et certaines de ses branches, ajoute-t-on.
Les mis en cause seront déférés devant la justice dès la fin de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.
Epargné par les attentats de l'EI, le Royaume avait été meurtri par des attentats à Casablanca (33 morts en 2003) et à Marrakech (17 morts en 2011).
Depuis, la législation marocaine a été renforcée et des dizaines de peines de prison ont été prononcées dans des affaires de terrorisme.
Les autorités marocaines mettent souvent en avant les moyens importants déployés pour la lutte antiterroriste et les efforts de coordination avec leurs différents partenaires en Europe.
En 2017, le BCIJ a démantelé neuf structures terroristes et neutralisé 186 terroristes présumés, selon un bilan officiel.

Libé
Jeudi 12 Juillet 2018

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés