Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aucune rupture de production ni de tensions sur les stocks

Médicaments faisant partie du protocole thérapeutique Covid-19


Libé
Vendredi 14 Janvier 2022

Aucune rupture de production ni de tensions sur les stocks des médicaments qui font partie du protocole thérapeutique Covid-19 n'a été enregistrée à ce jour, affirme jeudi la Fédération Marocaine de l'Industrie et de l'Innovation Pharmaceutiques (FMIIP).

"Suite à la parution de certaines informations dans les médias et réseaux sociaux faisant état d'une tension de disponibilité de médicaments essentiels, la FMIIP, regroupant les principaux producteurs nationaux tient à rassurer l’opinion publique et confirme n’avoir enregistré aucune rupture de production ni de tensions sur les stocks des médicaments qui font partie du protocole thérapeutique Covid-19, notamment la chloroquine, l'azithromycine, le zinc, la vitamine C, la vitamine D, le paracétamol et l'héparine", précise la FMIIP dans un communiqué.

La FMIIP, en étroite collaboration et concertation avec les pouvoirs publics, anticipe sur les défis à venir, notamment en termes de logistique, et s’assure à ce titre que le marché national soit constamment approvisionné, comme cela a été le cas depuis le déclenchement de la pandémie, conformément à la circulaire n° DMP/00/75, ajoute la même source.

D'autre part, la Fédération exhorte toutes les parties prenantes à s'engager à fournir les médicaments et produits de santé nécessaires avec un stock de sécurité réglementaire pour une période de trois mois pour les sociétés pharmaceutiques industrielles et un mois pour les distributeurs.

Malgré les défis relatifs à la vulnérabilité des chaînes logistiques internationales, à l’accessibilité et à la hausse des coûts des médicaments, les industriels marocains et leur organisation représentative, la FMIIP, se sont mobilisés à tous les niveaux, dès l’origine de la menace pandémique, en vue de limiter tout risque de pénurie grâce à la gestion optimale des stocks de sécurité, poursuit le communiqué.

Première association du secteur, fondée en 1985, la FMIIP (ex AMIP) s’engage depuis plus de 35 ans pour la valorisation de l’industrie pharmaceutique nationale et rassemble les principaux laboratoires marocains, et les multinationales disposant de sites de production de médicaments dans le pays. Les membres de la FMIIP représentent également plus de 260 groupes étrangers. La FMIIP est également la première fédération sectorielle de l’industrie pharmaceutique à la CGEM.


Lu 668 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS