Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A Casablanca, Marrakech et Agadir: On a serré la vis

Serait-ce suffisant pour venir à bout d’un relâchement assassin ?


Attendue et inéluctable. Lundi en fin d'après-midi, l'exécutif a pris la sage décision de renforcer les mesures préventives afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus dans le pays. Une décision collégiale, prise après consultation du Comité scientifique et technique, mais qui a des allures de rétropédalage. Un retour vers le passé principalement motivé par la haute contagiosité du variant Delta, mais aussi par un respect très approximatif des gestes barrières au sein de la population marocaine. Outre le couvre-feu qui passe de 23h à 21h, jusqu’à 5 heures du matin, sur l’ensemble du territoire national, Casablanca (652 nouveaux cas), Marrakech (400 cas) et Agadir (276 cas) sont les trois métropoles dans le viseur des autorités sanitaires. Elles ont été marquées par une très forte hausse de cas Covid+ et de décès depuis plus d’une semaine. En conséquence, le gouvernement a réactivé ‘’l’interdiction de circuler vers et depuis ces villes” comme mentionné dans un communiqué. Ce dernier précise également que cette interdiction ne concerne pas les vaccinés titulaires d’un «passeport de vaccination», les personnes présentant des conditions médicales urgentes, ainsi que les personnes chargées du transport de biens et de marchandises. Sans omettre les travailleurs des secteurs public et privé titulaires d’un “ordre de mission”. Document qui devra être signé et scellé par leurs supérieurs au travail. A y regarder de plus près, c’est un pas en arrière pour faire deux pas en avant. C’est vrai que l’ouverture des frontières n’a pas été bénéfique d’un point de vue sanitaire à l’inverse des considérations économiques, mais l'exécutif fait bien de prendre le problème à bras-le-corps pour tenter de stopper l'hémorragie. C’est dans ce sens qu’a été actée la fermeture des restaurants et cafés à partir de 21h au lieu de 23h, ainsi que celle des hammams, salles de sport et piscines couvertes. Du moins jusqu’à nouvel ordre. On ne va pas non plus prendre ombrage du renforcement des restrictions dans le cadre des rassemblements et activités, que ce soit dans les espaces fermés ou ouverts. La jauge maximale est désormais de 25 personnes. En cas de dépassement, l’obtention d’une autorisation des autorités locales est impérative. En revanche, les hôtels et autres établissements touristiques ne seront pas vraiment impactés, puisqu’ils pourront accueillir des clients du moment qu’ils ne dépassent pas 75% de leur capacité. Si le télétravail n’est pas blanc-seing, et notamment ses impacts négatifs sur la santé mentale des employés, il n’en reste pas moins un allié précieux en temps de pandémie. Sans surprise donc, les autorités encouragent, en cette période charnière dans l’évolution de la situation sanitaire, le travail à distance dans les secteurs public et privé. Les déplacements favorisent la propagation du virus, surtout quand il s’agit de prendre les transports publics. D’ailleurs, leur jauge est limitée à 50%, idem pour les restaurants, les cafés et les piscines publiques. L’inquiétude du gouvernement n’est pas dénuée de fondement. En un temps relativement court, le taux d’occupation des lits de réanimation a atteint les 35,3%. Du dimanche au lundi, 284 patients ont été admis en réanimation ou en soins intensifs. Au total, 1.115 personnes dont 41 sous intubation sont en réanimation. Et l’impression qui prime, c’est que la situation n’est pas près de s’améliorer. Qui plus est avec un taux de positivité qui atteint des sommets (23,2%.). En somme, l’heure n’est plus uniquement à la sensibilisation mais aussi à l’action. A priori, le gouvernement l’a bien compris. Les efforts en termes de vaccination en sont la preuve irréfutable. En plus d’un approvisionnement régulier en doses de vaccins, un million de doses supplémentaires ont été reçues mardi. Les autorités sanitaires ont non seulement étendu les horaires d’ouverture des centres de vaccination, quotidiennement, de 9h jusqu’à 20h, mais en plus, il est possible de se faire piquer dans n’importe quel centre, sans pour autant que votre adresse y soit affiliée. Résultat, lundi en fin d'après-midi, un total de 455.122 doses ont été administrées, réparties entre 300.886 premières doses; (13.973.650) et 154.236 deuxièmes doses (10.283.660). Ainsi, il faut redoubler de vigilance sans paniquer outre mesure, même si le variant Delta ressemble de plus en plus à un véritable épouvantail. Au Maroc comme ailleurs. En Chine, et plus précisément à Wuhan, là où tout a commencé, tous les habitants ont été dépistés par peur du variant Delta, hautement contagieux, suite à l’apparition de quelques cas. Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres de ces pays qui ont vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué. L’Australie, les Etats-Unis, la Suède, mais encore l’Allemagne sont autant de pays qui ont dû ravaler leur optimisme démesuré, rattrapés de plein fouet par le variant Delta, les obligeant à instaurer des mesures drastiques pour éviter d'être submergés par un virus qui n’a certainement pas fini de faire parler de lui. 

Chady Chaabi
Jeudi 5 Août 2021

Lu 974 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS