Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

39ème anniversaire de la récupération d’Oued Eddahab

Une étape cruciale dans le parachèvement de notre intégrité territoriale




Le peuple marocain célèbre aujourd’hui le 39ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab (1979), une étape phare du processus de parachèvement de l’intégrité territoriale du Maroc et une occasion pour mettre en avant la mobilisation des Marocains de tous bords et leur vigilance constante autour de la première cause du Royaume.
La commémoration de cet événement phare constitue également une occasion pour mettre en avant la dynamique soutenue visant à conforter l'unité nationale et promouvoir le développement dans nos provinces du Sud sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Le 14 août 1979, la population d'Oued Eddahab, à travers ses élites, ses notables, ses oulémas et représentants des différentes tribus, s'est rendue dans la capitale du Royaume pour présenter à Feu S.M. Hassan II leur serment d'allégeance et réaffirmer leurs liens d'attachement indéfectible au glorieux Trône alaouite. Par cet acte solennel et hautement patriotique, les habitants d'Oued Eddahab ont signifié qu'ils ne braderaient jamais leur identité marocaine en affirmant leur attachement à leur patrie et à son intégrité territoriale sacrée de Tanger à Lagouira, en dépit des manœuvres des adversaires.
Ce fut un moment historique immortalisé par l'allocution dans laquelle le regretté Souverain avait affirmé : «Nous venons de recevoir, en ce jour béni, votre serment d'allégeance, que Nous préserverons et conserverons précieusement, comme un dépôt sacré. Désormais, vous devez honorer ce serment. De notre côté, Nous nous faisons également un devoir de garantir votre défense et votre sécurité et d’œuvrer sans relâche pour votre bien-être. Soyez donc, mes chers fils, les bienvenus au sein de votre patrie. Rendons grâce au Tout-Puissant de nous avoir comblés de ses bienfaits en rattachant le Sud de notre pays à sa partie Nord et en restaurant les liens de sang entre ses fils». Lors de cette cérémonie, Feu S.M. Hassan II avait également procédé à la distribution d'armes aux représentants des tribus, un geste fort et symbolique de la poursuite de la lutte pour la défense de l'intégrité territoriale et l'instauration de la sécurité dans les provinces récupérées. Peu de mois s'écoulèrent avant que ne se renouvelle la rencontre entre l'architecte de la glorieuse Marche Verte et les fils de la province d'Oued Eddahab à l'occasion de la visite historique effectuée le 4 mars 1980 par le regretté Souverain à Dakhla.
Cette visite a consacré, une nouvelle fois, la parfaite symbiose entre le glorieux Trône et les fils des provinces du Sud. Ce lien indéfectible, qui constitue le ciment de la cohésion de la nation, a mis en échec toutes les manœuvres ourdies par les ennemis de l'intégrité territoriale du Maroc.
Depuis, le Royaume a œuvré à la promotion économique et sociale de ses provinces du Sud en vue de les intégrer dans le processus du développement global et durable.

Mardi 14 Août 2018

Lu 1607 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés