Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le dialogue social reprend ses droits

Accord sur la tenue d'un deuxième round pour déterminer les problématiques et proposer des solutions




​Le dialogue social reprend ses droits
Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a fait savoir vendredi qu'il a été convenu de tenir un deuxième round du dialogue social tripartite pour déterminer les problématiques et proposer des solutions réalistes.
S’exprimant lors d’un nouveau round de ce dialogue en présence du président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), des secrétaires généraux des centrales syndicales les plus représentatives, du ministre de l’Intérieur et du ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, M. El Otmani a indiqué que suite à une discussion franche et responsable, il s'est avéré nécessaire de tenir un deuxième round dans les plus brefs délais.
Cité dans un communiqué de son  département, il a relevé que l’enjeu de la conjoncture actuelle est de prendre des mesures sociales et économiques pour préserver les emplois, tout en mettant en avant les efforts consentis en soutien à l'investissement public dans le projet de loi de Finances rectificative, ainsi que l’importance de poursuivre la mise en oeuvre de l’Accord tripartite conclu le 25 avril 2019.
Le présent round est le couronnement des rencontres consultatives bilatérales que le chef du gouvernement a tenues cette semaine avec l’ensemble des partenaires, conclut le communiqué.
Peu avant l'entame du round du dialogue social sous la présidence du chef du gouvernement, les acteurs économiques et sociaux ont été unanimes à souligner à l'agence de presse MAP l'importance du nouveau round du dialogue social tripartite pour la redynamisation et la relance de l'économie nationale. 
Dans ce sens, le président de la CGEM, Chakib Alj, a appelé, dans une déclaration à la presse, à un dialogue positif en vue de mettre en place une plateforme à même d’aboutir à un accord avec le gouvernement et l’ensemble des partenaires socioéconomiques, soulignant la nécessité d’examiner les moyens pour préserver près de 600.000 emplois provisoirement suspendus dans presque 100.000 entreprises dans le secteur formel, outre 3.4 millions postes d’emploi suspendus dans une situation de précarité.
De son côté, le secrétaire général de l'UMT, Miloudi Moukharik, a relevé dans une déclaration similaire que la finalité du dialogue est de discuter des conditions que vit actuellement la classe ouvrière ainsi que des moyens susceptibles de restituer les emplois perdus en raison de la pandémie et de préserver le pouvoir d’achat de l’ensemble des salariés. Il s’agit aussi pour les entreprises de reprendre leurs activités et de contribuer à la relance économique au service de l’intérêt national, a-t-il ajouté.
Pour sa part, le secrétaire général de l’UGTM, Mayara Enâam, a fait savoir que cette réunion intervient sur fond de la reprise des rounds du dialogue social institué le 25 avril 2019, notant que les discussions se sont penchées sur les moyens à même de redynamiser l’économie à travers le soutien aux activités des entreprises nationales et de promouvoir la production nationale tout en surmontant les obstacles entravant la création d’emplois.
Même son de cloche chez le secrétaire général de la CDT, Abdelakder Zaër, qui a appelé à des efforts conjugués de toutes les parties prenantes- gouvernement, syndicats et employeurs- pour lutter contre les répercussions de la pandémie du coronavirus, particulièrement sur le plan socioéconomique et contribuer à la relance de l’économie nationale.
De son côté, le secrétaire général de l’UNTM, Abdelilah El Halouti, a indiqué que l’objectif de cette réunion qui intervient suite à l’allègement progressif du confinement sanitaire est de renforcer la relance de l’économie nationale et de préserver la santé des employés et des salariés ainsi que leurs droits sans pour autant perdre de vue l’importance de sauvegarder les emplois. 

​Echos parlementaires

La Chambre des représentants tiendra, ce lundi, deux séances plénières consacrées à l'examen et au vote de la première partie du projet de loi de Finances rectificative (PLFR) n° 35.20.
Selon un communiqué de l'institution législative, la première séance prévue à 10H00 sera dédiée à la présentation du rapport de la Commission des finances et du développement économique sur l'examen du PLFR ainsi qu'aux interventions des groupes et du groupement parlementaires au sujet de la première partie de ce projet.
La deuxième séance qui va débuter à 17H00 sera marquée par la réponse du ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration ainsi que par le vote de la première partie du PLFR, précise la même source, ajoutant que les deux séances plénières se dérouleront dans le respect des mesures de précaution et de prévention prises par la Chambre.
La Chambre des représentants tiendra également ce lundi, une séance plénière consacrée aux questions orales, conformément aux dispositions de l'article 100 de la Constitution et au règlement intérieur de la Chambre, en particulier les articles 258 et 272.
Cette séance qui va commencer à 15H00 se déroulera dans le respect des mesures préventives prises par l'institution législative
A signaler, par ailleurs, que la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville au sein de la Chambre des représentants a tenu, vendredi, une réunion pour prendre connaissance de l'avis du Conseil économique, social et environnemental concernant le projet de loi 72.18 portant sur le système de ciblage des bénéficiaires du programme de soutien social et la création de l'Agence nationale des registres. 

Lundi 13 Juillet 2020

Lu 767 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif