Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un match nul au goût de la défaite pour l’OCK




Un match nul au goût de la défaite pour l’OCK
L’Olympique Club de Khouribga  a raté encore une fois l’occasion de remporter une victoire en recevant sur ses bases et devant ses supporters, l’Ittihad de Tanger, pour le compte de la 24ème journée du Botola Pro Maroc Telecom. L’équipe khouribguie s’est contentée d’un score de parité synonyme de défaite.
Dès le coup d’envoi, l’OCK exerce un pressing constant sur l’IRT, qui donne ses fruits à la 23’. En effet, suite à une bourde  du défenseur El Jorfi, Hajhouj bat le gardien Hicham El Mejhad. Les hommes de Ben Kacem n’arrivent pas à réagir aux assauts des Phosphatiers qui portent le danger dans le camp adverse à maintes reprises, sans toutefois concrétiser les occasions créées. Moral au beau fixe, surtout avec la promesse d’une prime conséquente de dix mille dirhams pour chaque joueur, en cas de victoire, les Khouribguis  exercent une forte pression sur les Nordistes qui n’arrivent pas à développer leur jeu. Ainsi, on assiste à des pertes de balles et à des passes hasardeuses de la part des visiteurs. Par contre, les locaux maîtrisent bien le jeu et gagnent tous les duels. La 31’ voit la frappe de Serbout déviée en corner par le portier El Mejhad. Deux minutes après, l’IRT riposte par un tir d’El Gaadani stoppé par Lahouasli. A la 43’, Hachadi est fauché en  pleine surface de réparation, l’arbitre El Hali n’hésite pas un instant et désigne le point du penalty. Le tir de Hachadi, buteur maison, est intercepté par le portier qui plonge du bon côté et sauve sa cage. Les Tangérois se réveillent de leur torpeur et se portent à l’attaque acculant les Khouribguis à la défense. Voulant égaliser à tout prix, les visiteurs prennent d’assaut les buts de Lahouasli.
Consécutif à une contre-attaque de l’OCK, le gardien tangérois tente de dribbler Mezgouri, ce dernier lui subtilise la balle et sert Askari qui rate l’occasion devant les bois  désertés par El Mejhad (56’). Dix minutes après, El Gaadani se trouve face à face avec Lahouasli, toutefois sa frappe n’est pas bien cadrée. L’équipe adverse multiple les attaques, se créant de nombreuses opportunités, notamment à la 67’ et à la 74’ par Ouaarab. A la 83’, les Nordistes bénéficient d’un coup franc. Bien botté par El Amraoui, El Jarfi, d’une superbe tête plongeante, bat Lahouasli.
Piqués au vif, les Khouribguis exercent une forte pression sur la défense tangéroise et tentent de marquer un deuxième but.
La physionomie du match change complètement. En effet, le rythme de la rencontre devient rapide, les Phosphatiers prennent le match en main, dominent totalement les visiteurs qui se replient en défense et dégagent les balles en catastrophe jusqu’à la fin du match.
Suite à ce match nul, l’IRT se hisse à la troisième place avec 35 points au compteur tandis que l’Olympique est onzième avec 28 points.

Chouaib Sahnoun
Mardi 9 Avril 2019

Lu 565 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com