Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un changement radical dans le dossier du Sahara

Ahmed Dardari, président du Centre international d'observation des crises et de prospection des politiques


Un changement radical dans le dossier du Sahara
La reconnaissance par les Etats-Unis, pour la première fois de leur histoire, de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur l'ensemble de son Sahara est un "changement radical" dans ce dossier, a affirmé le président du Centre international d'observation des crises et de prospection des politiques, Ahmed Dardari.

Le soutien franc et sans équivoque des Etats-Unis à la marocanité du Sahara est une position historique à même de renforcer les relations entre les deux pays et de hisser le partenariat stratégique fort au niveau d’une véritable alliance dans tous les domaines, a souligné M. Dardari dans une déclaration à la MAP.

L’expert en relations internationales a mis l’accent sur les nombreux rôles historiques assumés par le Maroc pour rapprocher les peuples de la région et ses bons offices pour renforcer la paix et la sécurité dans la région, ajoutant que la première concrétisation de la décision américaine de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara est l’ouverture d’un consulat américain à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et la contribution au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud.

Après avoir souligné l’élargissement du cercle des pays qui reconnaissent la marocanité du Sahara, Ahmed Dardari, qui enseigne le droit public à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tétouan, a relevé que la communauté internationale appuie la position marocaine pour le règlement de la question du Sahara et rejette les manœuvres des adversaires de son intégrité territoriale.

Le Royaume du Maroc, a-t-il dit, assume un rôle stratégique en raison de sa position géographique et de son leadership dans la coopération Sud-Sud et dans les relations entre les pays du Nord et ceux du Sud dans plusieurs domaines, en particulier sur les plans économique et sécuritaire

Libé
Vendredi 11 Décembre 2020

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Septembre 2021 - 20:01 Alger en perte d’altitude

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Dans la boutique

Flux RSS