Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paris corrige Madrid : L’issue de parité sanctionne le choc Atlético-Juventus


Paris prévient l'Europe: en s'imposant 3-0 face au Real Madrid pour la première journée de la Ligue des champions, le PSG a envoyé un message fort à ses concurrents européens, dont la Juve et l'Atlético, qui ont fait match nul (2-2).
Si le Bayern et City ont assuré (3-0), le dernier finaliste, Tottenham, a été chamboulé par l'Olympiakos (2-2).
Angel Di Maria est bien un Prince. Avec deux buts (14e et 33e), en plus de l'ultime réalisation de Thomas Meunier dans les arrêts de jeu, l'Argentin a offert un succès de prestige au Paris SG contre son ancien club (3-0), le Real Madrid, et a hissé le PSG vers la première place de la poule A, mercredi soir.
Le nouveau portier Keylor Navas et ses Princes ont bien protégé leur Parc, inviolé depuis 2004 en phase de groupes de la Ligue des champions, et ont parfaitement réussi leurs débuts dans la compétition qui leur échappe toujours.
Plus affûtés, ils ont remporté la bataille du milieu de terrain mercredi soir, et ont signé une première prestigieuse victoire face à un Real Madrid en plein doute pour le retour de Zinédine Zidane en France, grâce à un étincelant Di Maria.
Plus tôt dans la soirée, le modeste Club Bruges avait accroché un probant match nul sur le terrain de Galatasaray, 0-0.
Bousculé mais solide: l'ogre munichois a assuré (3-0) sur son terrain contre une solide équipe de l'Etoile rouge de Belgrade. Après le premier but de Coman (34e), le Bayern a toutefois su imposer sa loi sur son terrain, grâce à Lewandowski (80e) et Muller (90e+1) en fin de match.
Le septuple champion d'Allemagne a cependant été moins inquiété que le dernier finaliste de la Ligue des champions: sur son terrain, à Londres, Tottenham a gaspillé une avance de deux buts (Kane, 26e, et Lucas, 30e) devant l'Olympiakos de Mathieu Valbuena, qui a égalisé sur penalty (54e) après la réduction du score de Podence juste avant la pause (44e).
La soirée a été plutôt tranquille pour le champion d'Angleterre: les Citizens, éliminés en quart de finale par Tottenham lors de la dernière édition de la Ligue des champions, se sont imposés 3-0 en Ukraine, sur la pelouse du Shakhtar Donetsk, grâce à Mahrez, Gundogan et Gabriel Jesus.
Dans l'autre match du groupe C de la soirée, le Dinamo Zagreb s'est facilement défait de l'Atalanta Bergame 4-0 sur son terrain, grâce à un but de Leovac et surtout un triplé du Croate Mislav Orsic, et prend donc la tête de la poule C devant Manchester City.
L'autre affiche de la soirée s'est déroulée en deux temps: la Juventus a compté deux longueurs d'avance grâce à deux buts de Cuadrado et Matuidi, mais Savic et Ander Herrera, sur corner à la dernière minute, ont permis à l'Atlético Madrid de ramener le nul (2-2).
Enfin, le Lokomotiv Moscou a lui aussi signé un succès important à Leverkusen 1-2. Krychowiak (16e) et Barinov (37e, d'un tacle glissé de toute beauté) n'ont pas été les seuls buteurs côté russe: Howedes (25e) a détourné le ballon dans ses buts, mais ce coup de pouce n'a pas été suffisant pour les Allemands.

Déclarations des coachs

Thomas Tuchel  
(Entraîneur du Paris Saint-Germain)
Ce match sera le benchmark pour toute l'équipe


"Je suis très heureux, c'était vraiment un bel effort de toute l'équipe, même si c'était aussi très difficile parfois. On a eu beaucoup de bonnes phases avec le ballon, vraiment très bonnes. Mais on a aussi eu des phases plus difficiles, on a souffert, mais on a su rester solide, tous ensemble, sans jamais perdre notre structure. C'était une belle performance de toute l'équipe.
Ce match c'est le +benchmark+ (référence, NDLR) pour toute l'équipe, tous les joueurs, pour Mbappé, pour Neymar.
On est très heureux d'avoir une équipe aussi grande, aussi forte, pas comme l'année dernière, il faut parfois prendre des décisions difficiles, mais c'est absolument nécessaire pour créer une équipe de joueurs qui se sentent comme des complices".

Zinédine Zidane  
(Entraîneur du Real Madrid)
Il n'y a rien à dire sur
le résultat


“Le PSG a été supérieur, il n'y a rien à dire. Je pense qu'ils ont mérité de gagner leur match. On a été moins bons, on n'a pas été performants. Dans une compétition comme celle-là, à ce niveau, si le rythme n'est pas élevé de notre côté, c'est très compliqué... C'est une équipe qui nous a mis sous pression, qui a été très bonne à tous les niveaux, et qui nous a mis trois buts. Ce qui m'a inquiété, c'est de voir mon équipe ne pas mettre l'intensité nécessaire à ce stade de la compétition. On a n'a pas su rentrer dans le match. Je n'ai pas aimé voir, avec les joueurs qu'on avait sur le terrain, le fait de ne pas s'être créé d'occasions. C'est un sentiment bizarre. Au final l'intensité, c'est le plus important. Si on met le pied, et qu'on gagne le duel, on est dans le match. Cela n'a pas été le cas. (Sur Thibaut Courtois ?) On est tous ici dans le même bateau. On gagne ou on perd tous ensemble. On doit oublier cette défaite, on a un match dimanche et c'est sur ça que l'on doit se concentrer. C'est la faute de tout le monde quand on perd”.

Vendredi 20 Septembre 2019

Lu 900 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Octobre 2021 - 18:00 Mbappé de retour avec le PSG

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS