Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC tout près de décrocher le graal


Houcine Ammouta Le nul à l’extérieur est un résultat positif mais il demeure un score-piège
Hossam El Badry L’équipe a eu beaucoup d’occasions qui n’ont pas été bien exploitées



Le Wydad a réussi une parfaite opération après avoir acculé au nul (1-1) l’équipe égyptienne d’Al Ahly, samedi au stade Borj Al Arab à Alexandrie pour le compte de la finale aller de la Ligue africaine des clubs champions.
Pour une première manche, nombreux sont ceux qui s’accorderont à dire que c’est le résultat idéal devant permettre aux Rouges d’entrevoir le second acte le 4 novembre prochain au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca dans de bonnes dispositions.
C’est un Wydad des grands jours que l’on a pu voir à l’œuvre devant un National du Caire poussé par plus de 50.000 spectateurs qui n’ont cessé de donner de la voix tout au long de la partie. A l’instar de la demi-finale retour gagnée au détriment des Algériens de l’USMA, cette finale aller était déconseillée pour les personnes aux cœurs sensibles, d’autant plus qu’elle était mal partie pour les partenaires de Brahim Nekkach qui ont encaissé un but d’entrée (3è), signé  Moumine Zakaria.
Après l’ouverture du score, les Cairotes ont beau manœuvrer dans l’espoir de doubler la mise et de tuer le match, mais c’était sans compter sur un Wydad dont la force reste son organisation, orchestrant par intermittence quelques rares assauts dont un a débouché sur un superbe but d’égalisation, œuvre d’Achraf Bencharki, véritable poison pour l’arrière-garde d’Al Ahly.
Une fois le résultat escompté obtenu, le WAC n’a pas lâché le morceau, en dépit des multiples actions de l’équipe adverse avortées de belle manière par une ligne médiane conduite de main de maître par Nekkach et Saïdi, sans omettre l’excellent boulot fourni par les défenseurs dont le plus en vue a été Youssef Rabeh. 
Le keeper Zouheir Laâroubi n’a été en reste et ses interventions ont conforté ses coéquipiers comblés d’avoir bouclé ce premier acte sur une issue de parité.
A l’issue de cette confrontation, le septième face-à-face entre les deux équipes, l’entraîneur du WAC, Houcine Ammouta, a fait savoir dans une déclaration rapportée par la MAP que «le Wydad a été mené au score dès l’entame du match, qui était très disputé et tactique en même temps, mais heureusement les joueurs étaient très concentrés grâce à leur force collective, ce qui a permis de revenir au score et de tenter par la suite d’inscrire un deuxième but pour jouer sereinement le match retour».
Pour le coach des Rouges, déjà lauréat de la Coupe de la CAF avec le FUS en 2010, la vigilance devrait être davantage de mise lors du match de samedi prochain, puisque «le nul à l’extérieur est un résultat positif mais il demeure un score-piège». Partant de là, «au match retour, il faut marquer des buts d’autant plus que notre adversaire dispose de joueurs de qualité capables de faire la différence à tout moment. Les joueurs du Wydad sont en mesure de remporter la victoire lors la prochaine rencontre», a-t-il ajouté. Quant à l’entraîneur d’Al Ahly, Hossam El Badry, il a indiqué que «l’équipe a eu beaucoup d’occasions qui n’ont pas été bien exploitées (…) Nous avons commis des fautes que nous allons tenter de rectifier lors de la prochaine rencontre».
Avisé, le WAC sait à quoi s’attendre devant un National du Caire qui tâchera de jouer son va-tout au Complexe sportif Mohammed V. Pour cette rencontre, le Wydad devra compter sur son formidable public et sur un effectif au grand complet, sachant que les six avertis (Nekkach, Nouseir, Ounajem, El Haddad, Khadrouf et Gadarine) en évitant la seconde biscotte, seront de la partie, tout comme Amine Attouchi qui était suspendu pour la finale aller.
 

Mohamed Bouarab
Lundi 30 Octobre 2017

Lu 868 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés