Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ouverture du consulat général du Sénégal à Dakhla traduit la qualité des relations historiques entre les deux pays

Omar Mahmoud Aamar, professeur jordanien de droit international public



L' ouverture du consulat général du Sénégal à Dakhla traduit la qualité des relations historiques avec le Royaume du Maroc, a affirmé Omar Mahmoud Aamar, professeur jordanien de droit international public. Relevant que le Sénégal, un pays africain influent, a toujours soutenu la première cause nationale du Royaume, il a déclaré à la MAP que l'ouverture de la représentation consulaire sénégalaise à Dakhla, dans le sud du Maroc, constitue un événement très important, car elle coïncide avec la célébration de l'indépendance du Sénégal, comme elle s'inscrit dans le contexte de la dynamique d'ouverture de 21 autres consulats généraux au Sahara marocain.

Il a estimé de même que l'ouverture de ces représentations diplomatiques au Sahara marocain constitue une reconnaissance de la vision africaine de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, marquée par une forte coopération africaine et constitue un témoignage poignant sur la sécurité et la stabilité qui règnent dans les provinces du Sud du Royaume. Ces initiatives consacrent également le statut et le rayonnement du Sahara marocain en tant que porte d'entrée du Royaume vers son continent, a ajouté l'universitaire, notant que Sa Majesté le Roi souhaite transformer cette région en un pôle de développement du Maroc dans le continent.

Evoquant les relations entre le Maroc et le Sénégal, Omar Mahmoud Aamar a indiqué que les deux pays jouissent de liens exceptionnels et uniques à tous les niveaux, rehaussés par une profondeur historique, le Royaume du Maroc étant lié à la République du Sénégal par un solide partenariat stratégique à la faveur de la vision Royale visant à construire une Afrique unie et prospère. Dans ce même contexte, le professeur de droit international a mis l'accent sur l'engagement permanent du Sénégal aux côtés du Maroc dans la défense de sa cause nationale, ce qui s'est reflété dans la portée symbolique du discours prononcé en 2016 par Sa Majesté le Roi à partir de Dakar, au Sénégal, à l'occasion de l'anniversaire de la Marche Verte.

Par ailleurs, a-t-il souligné, le Sénégal est le huitième pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest, le groupe économique régional le plus intégré du continent africain, qui ouvre son consulat général au Sahara marocain, aux côtés du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Gambie, de la Guinée, de la GuinéeBissau, de la Guinée équatoriale et du Libéria.

Il a signalé également que ces décisions diplomatiques souveraines constituent une reconnaissance de la marocanité du Sahara et sont conformes à toutes les règles et pratiques diplomatiques, en particulier la Convention de Vienne de 1963. A ce jour, 22 pays de trois continents, dont 17 des différentes régions du continent africain, ont décidé d'ouvrir des consulats généraux dans les villes de Laâyoune et de Dakhla.

Libé
Jeudi 15 Avril 2021

Lu 333 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS