Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’IRT arrache le nul à Marrakech




Le secrétaire général du KACM, Naïm Erradi, a vivement protesté contre l’arbitre Noureddine Jaafari qui a sifflé un penalty au temps additionnel pour l’IRT.
Le secrétaire général du KACM, Naïm Erradi, a vivement protesté contre l’arbitre Noureddine Jaafari qui a sifflé un penalty au temps additionnel pour l’IRT.
Le KACM a été contraint au résultat de parité (2-2) face à l’IRT, au Grand stade de Marrakech, lors du match qui les a opposés vendredi soir pour le compte de la 5e journée du championnat national de football  Botola Maroc Telecom Pro 1. Un match que les deux équipes espéraient remporter pour se repositionner au classement, notamment  les  Tangérois, à la recherche d’une seconde victoire après celle de la première journée face à la RSB. 
Pour ce qui est de la rencontre, elle fut très tactique depuis le début, du fait que chaque équipe craignait de se faire surprendre par l’autre. Une fois le premier quart d’heure passé, les visiteurs ont montré qu’ils étaient décidés à  enregistrer un résultat positif, et ce fut le cas à la 17e minute lorsque Naghmi, d’un coup de tête, a ouvert le score. La réaction des Marrakchis fut rapide puisque, trois minutes plus tard, Moufaddal a offert l’égalisation aux siens. La seconde période a connu une légère domination des hommes de Badou Zaki avant qu’Amimi, d’un joli tir des 25 mètres, ne donne l’avantage au KACM. Toutefois, à la 96e minute, l’arbitre Jaâfari a accordé un penalty aux visiteurs qui sont parvenus à égaliser par le biais de Belmaâlem. 
Lors de la conférence de presse d’après-match, Zaki a reconnu que la rencontre était difficile pour les deux équipes, que ses joueurs ont bien entamé la première partie, qu’ils sont parvenus à ouvrir la marque mais que par manque de concentration, ils ont encaissé le but de l’égalisation juste après. Et d’ajouter que le même scénario s’est répété en seconde mi-temps, précisant que le deuxième but d’Amimi à la 80e minute a perturbé ses joueurs qui ont réussi tout de même à revenir au score lors des dernières minutes de jeu. 
De son côté, Jaâfar Aatifi a souligné que le suspense a duré jusqu’à la dernière minute et qu’ils étaient, lui et Mariana, entièrement satisfaits du rendement de leurs joueurs. 
 

Khalil Benmouya
Lundi 23 Octobre 2017

Lu 604 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés