Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Ecosse, un sparring partner en vue pour le Onze national




Le Onze national devrait affronter en mars prochain la sélection écossaise au titre d’un match amical entrant dans le cadre de la préparation de l’EN aux phases finales du Mondial FIFA 2018 en Russie.
L’information rapportée par le quotidien écossais, Daily Record, fait état de l’éventuelle tenue de cette confrontation en Europe et non pas au Maroc. A ce propos, le président de la FRMF, Fouzi Lakjaâ, a indiqué audit journal que les négociations ont atteint à un stade avancé avec les Fédérations écossaise, islandaise et polonaise vu que leurs sélections respectives produisent un jeu similaire à celui des adversaires de l’équipe du Maroc au Mondial., à savoir l’Espagne, le Portugal et l’Iran, les postulants du groupe B.
Pour le cas de l’Iran, certaines sources soulignent que pour préparer ce premier match de l’EN à la Coupe du monde, il serait question de trouver un sparring-partner du côté du continent asiatique et l’on parle de l’Irak contre la Jordanie.
S’il y a un nom d’une sélection qui ne circule plus, c’est celui de l’équipe nationale d’Argentine qui, apparemment, ne devrait pas utile au Onze marocain qui aura affaire au Mondial à des teams européennes et asiatiques.
Il y a lieu de rappeler qu’à l’issue du tirage au sort effectué vendredi dernier au palais du Kremlin à Moscou, la sélection marocaine, qui retrouve le Mondial après deux décades d’absence,  entamera la compétition le 15 juin à 15 heures à Saint-Pétersbourg contre l’Iran. Son deuxième match de la phase de poules est prévu le 20 dudit mois (12h00) face au Portugal à Moscou, avant de rencontrer l’Espagne cinq jours plus tard, le 25, à Kaliningrad à partir de 18 heures.
De ce groupe, l’un des plus relevés du tournoi, le sélectionneur national, Hervé Renard, avait fait savoir dans un entretien accordé au quotidien français spécialisé l’Equipe que « c’est la Coupe du monde. Et si on veut grandir, il faut battre les meilleurs un jour ou l’autre. Si on n’en est pas capables, on restera à notre niveau (…) A nous de faire en sorte de passer ce premier tour. Soyons lucides, mais ambitieux. Si l’idée, c’est de se satisfaire d’être là, ça n’a pas de sens».
Au cours des éliminatoires du Mondial, zone Afrique, l’équipe nationale avait dominé les débats au groupe C, bouclant sa campagne avec un total de 12 points, soit 4 longueurs d’avance sur la Côte d’Ivoire, au moment où le Gabon et le Mali  ont terminé respectivement  3ème  (6 pts) et 4ème (4 pts)

Mohamed Bouarab
Jeudi 7 Décembre 2017

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs