Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki en Pologne à la tête d’une délégation parlementaire

Renforcer le dialogue législatif pour initier une nouvelle dynamique des relations bilatérales




Les Parlements marocain et polonais intensifient le dialogue législatif à travers un échange de visites, au cours des dernières années, marqué par une concertation sur les questions politiques et économiques intéressant les deux parties tant au plan régional qu’international.
La visite qu’effectue depuis le 3 jusqu’au 7 octobre courant à Varsovie, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki à la tête d’une délégation parlementaire, s’inscrit en droite ligne de la concertation entre les organes législatifs des deux pays, une occasion également pour un examen approfondi des questions régionales et internationales d’intérêt commun.  
Le dialogue parlementaire Maroc-Pologne, soutenu par les groupes d’amitié au sein des deux Parlements, a permis de baliser le terrain à une large concertation aussi bien au sein du Conseil de sécurité de l’ONU qu’au niveau des organisations européennes.  
Au Conseil de sécurité de l’ONU, le Maroc et la Pologne ont des affinités sur les opérations de maintien de la paix, Varsovie saluant la participation de soldats marocains aux Casques Bleus notamment en Afrique, dans le but d’y maintenir la paix et protéger les civils.
Varsovie apprécie, à juste titre, la reconnaissance par les Nations unies, de «la contribution continue» du Maroc aux opérations onusiennes de maintien de la paix et l’engagement du Royaume à contribuer à la préservation de la paix et de la sécurité internationales, notamment en Afrique, relève une source diplomatique dans la capitale polonaise.  
Autre question retenant l’attention des deux pays et débattue lors des concertations bilatérales: la gestion de la migration, un dossier au cœur des préoccupations européennes, la Pologne saisit, chaque occasion, pour appuyer les nombreuses mesures prises par le Maroc en faveur des migrants, notamment à travers la stratégie nationale de la migration, qui constitue l’un des piliers majeurs de la politique migratoire du Royaume, note-t-on de même source.  
Les résultats des concertations maroco-polonaises se vérifient également au niveau de l’Union européenne au sein de laquelle les eurodéputés polonais ont une appréciation positive des accords techniques conclus entre le Maroc et l’UE, qu’ils votent dans le but de soutenir le partenariat euro-marocain. Ce vote est le fruit des consultations politiques et économiques régulières entre les organes exécutif et législatif maroco-polonais. Il traduit aussi le fait que la Pologne connaît parfaitement l’intérêt de l’UE et du Maroc, dans la consolidation du partenariat bilatéral, fait-on remarquer de même source.
Les responsables polonais n’hésitent pas, à ce sujet, à louer le rôle du Maroc en Afrique du Nord, le Royaume étant considéré comme «un bon partenaire» et avec lequel, la Pologne entend renforcer les échanges commerciaux pour hisser les relations économiques au niveau des bons rapports politiques entre Varsovie et Rabat.  
Le Maroc demeure en 2017 l’un des principaux partenaires de la Pologne en Afrique en occupant le premier rang en tant que fournisseur et troisième rang en tant que client de Varsovie, selon des statistiques officielles.
Les questions politiques et économiques d’intérêt commun seront débattues lors de la visite en Pologne de la délégation parlementaire présidée par Habib El Malki qui aura des entretiens avec les présidents de la Diète (Chambre basse du Parlement) et du Sénat, respectivement Marek Kuchcinski et Stanislaw Karczewski.  
Le président de la Chambre des représentants aura également des entretiens avec le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz, le secrétaire d’Etat au cabinet du Président polonais, Krzysztof Szczerski et la présidente du Groupe parlementaire polono-marocain, Elzbieta Radziszewska.

Vendredi 5 Octobre 2018

Lu 711 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés