Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Exposition sur le Parlement marocain

Du 10 juin au 15 novembre à Rabat



"Le Parlement marocain… Jalons de la mémoire" est le thème d'une exposition qui aura lieu du 10 juin au 15 novembre à la Galerie des Archives du Maroc, à Rabat, a annoncé lundi l'institution Archives du Maroc, initiatrice de l'événement. Organisée en partenariat avec la Chambre des représentants à l'occasion de la Semaine internationale des archives (7-11 juin 2021), cette exposition comprendra un ensemble de photos et de documents qui mettent en lumière des faits marquants de l’histoire contemporaine du Maroc dont l’institution législative "constitue à la fois un témoin et un acteur", a indiqué Archives du Maroc dans un communiqué. Cette exposition invite les visiteurs à une "immersion dans l'histoire" de l'institution législative, à travers des jalons de la vie parlementaire au Maroc depuis la création du Conseil national consultatif en 1956, fruit d'un consensus national entre Feu S.M le Roi Mohammed V et les forces politiques de l’époque. Après ce chapitre, un Conseil constitutionnel a été mis en place pour préparer la première Constitution du Maroc qui verra le jour en 1962, suivie de la naissance du Parlement marocain en 1963 en tant que pilier central d’une aspiration à la démocratie et à un Etat de droit, a rappelé la même source. La Constitution de 1962 et celles qui lui ont succédé ont confié au Parlement un ensemble de pouvoirs liés à la législation, à l’évaluation et au contrôle du pouvoir exécutif, sans négliger l’importance de la diplomatie parlementaire comme une contribution au développement des relations internationales du Maroc. "Cette exposition qu’abrite la Galerie des Archives du Maroc est programmée conformément aux protocoles sanitaires en vigueur pour la prévention de la propagation de la pandémie de Covid-19", conclut le communiqué.

Libé
Mercredi 9 Juin 2021

Lu 380 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS