Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Economie et finances au menu de la Chambre des conseillers




Economie et finances au menu de la Chambre des conseillers
Le secteur de l'économie, des finances et de la réforme de l'administration sera au menu de la séance hebdomadaire des questions orales, prévue mardi à la Chambre des conseillers.
Dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion à distance vendredi présidée par Hakim Benchamach, président de la deuxième Chambre, le Bureau de cette institution indique avoir approuvé l'ordre du jour de la séance des questions orales du 19 mai adressées au ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration.
Le président de la Chambre et les membres du Bureau se sont penchés aussi sur les préparatifs en cours, menés en coordination avec la Chambre des représentants, pour la tenue de leur séance commune dédiée à l'écoute du chef du gouvernement sur la thématique de "La gestion du confinement sanitaire pour l'après 20 mai", conformément aux dispositions de l'article 68 de la Constitution (NDLR : Lire pages économie).
Sur le même registre, le Bureau de la Chambre a décidé de tenir une séance plénière pour débattre de cette déclaration, en application de l'article 273 du règlement intérieur de la Chambre. La date de cette séance sera annoncée après concertations avec le chef du gouvernement à ce sujet, précise le communiqué.
Côté législation, et dans le cadre des efforts de la Chambre visant à placer la gestion de la pandémie du coronavirus en tête des priorités de son action, le Bureau a décidé de soumettre le projet de loi 30-20 édictant des dispositions particulières relatives aux contrats de voyage, aux séjours touristiques et aux contrats de transport aérien des passagers à la commission des secteurs productifs en vue de son examen dans les meilleurs délais.
Il a également décidé de tenir une séance plénière mardi après la séance des questions orales afin d'examiner et voter les textes législatifs finalisés, laquelle sera aussi l'occasion de consacrer l'activation du vote électronique à distance destiné à favoriser une plus large participation des conseillers à l'opération de vote.
Dans le souci de généraliser un tel mode de vote dans les conditions les plus optimales, le président de la Chambre et les membres du Bureau ont insisté sur l'impératif d'adopter les mesures administratives et techniques nécessaires à la mise à niveau du système de communication audiovisuel et informatique au sein de la salle des réunions et les salles réservées aux commissions, dans la perspective de développer une application permettant de surmonter les difficultés techniques y afférentes.

Lundi 18 Mai 2020

Lu 741 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Aziz Rabbah testé positif au coronavirus