Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup d'envoi du Grand Prix S.M le Roi Mohammed VI de tbourida




Le coup d'envoi des phases finales de la deuxième édition du Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de tbourida a été donné mardi après-midi à la carrière du Parc d'exposition Mohammed VI d'El Jadida, en marge de la 10è édition du Salon du cheval (17-22 octobre).
La journée inaugurale de cette prestigieuse compétition, placée sous l'égide de la Fédération Royale marocaine des sports équestres, est marquée par l'entrée en lice d'une quinzaine de troupes issues des différentes régions du Royaume (élimination directe).
Il s'agit des troupes des régions de Casablanca-Settat (3 équipes), Béni Mellal-Khenifra (2), Oriental (2), Rabat-Salé-Kenitra (2), Fès-Mèknes, Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-AlHoceima, Laayoune-Sakia Lhamra et Guelmim-Oued Noun.
Les équipes en lice sont représentées par des cavaliers émérites et de chevaux équipés d'un harnachement de grande qualité qui reflète le savoir-faire artisanal des régions du Maroc.
Parmi les troupes en lice, une dizaine ont disputé les phases finales de la 18e édition du Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels comptant pour le championnat du Maroc 2017, organisé à Dar Es Salam, à Rabat. La Tbourida est considérée comme un art, dont le cheval barbe ou arabe-barbe est le symbole. Elle s'est développée durant des siècles pendant les moussems et rencontres entre tribus d’une même région. Ces dernières cherchent à rivaliser entre elles non seulement par la beauté des costumes, des tentes et des chevaux mais également par le traditionnel concours de Tbourida, qui est pratiqué également lors de fêtes civiles et religieuses ou lors de festivals.

Jeudi 19 Octobre 2017

Lu 222 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés