Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arrestation de 1.040 individus recherchés pour différents crimes à Marrakech




Les services sécuritaires de la préfecture de police de Marrakech ont mené durant la première moitié du mois de juillet dernier, une série d’opérations sécuritaires qui se sont soldées par l’arrestation de 1.040 individus recherchés pour divers délits et crimes.
Selon un communiqué de la préfecture de police de Marrakech, ces opérations ont permis durant la même période, l’arrestation de 115 personnes pour vol, 24 autres impliquées dans des affaires de drogue, en plus de 1.038 pour divers délits et crimes, dont 334 pour possession, consommation et trafic de drogue et 28 pour possession d’armes blanches dans des conditions suspectes.
Dans le cadre de la même stratégie, les éléments sécuritaires ont porté assistance à 89 personnes souffrant de maladies mentales à travers leur placement dans des établissements sanitaires spécialisés, en plus de l’aide à 477 personnes vivant en état de vagabondage et de mendicité et leur remise à l’association de bienfaisance Dar Al Bir Wa Ihssane. Les éléments sécuritaires ont de même procédé au contrôle d’identité de 8.853 personnes, dont 283 ne possédant pas de carte nationale d’identité.
Concernant le volet de la sécurité routière, les services concernés ont enregistré 2.261 amendes à l’amiable, mis à la fourrière 379 véhicules et 34 motos pour diverses infractions au code de la route alors que 660 permis de conduire ont été confisqués.
La même source ajoute que les opérations sécuritaires se poursuivront conformément à un plan qui répond aux besoins de la sécurité et de la quiétude publiques à travers l’adoption d’une stratégie globale et intégrée concernant toutes les régions urbaines relevant de la préfecture de police de Marrakech et en utilisant les techniques d’enquêtes criminelles et de police scientifique dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes.

Jeudi 3 Août 2017

Lu 584 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés