Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Tableau relevé pour le GP de Rabat de taekwondo




Le Grand prix de taekwondo de Rabat, qui sera disputé du 22 au 24 septembre au Palais des Sports Complexe sportif Prince Moulay Abdellah pour le compte du World taekwondo Grand prix series, réunira 256 taekwondoïstes classés, issus de 55 pays, a annoncé, vendredi, Driss El Hilali, président de la Fédération Royale marocaine de la discipline.
Lors d'un point de presse présentant cet événement organisé sous la Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, M. El Hilali a précisé que ce GP, le premier organisé dans un pays africain et arabe, verra la participation des champions du taekwondo les mieux classés au monde, dont des médaillés olympiques et des champions du monde, faisant savoir, par la même occasion, que le Maroc a eu le privilège d'être choisi, aux côtés, de seulement, trois autres pays (Russie, Angleterre et Côte d'Ivoire), pour abriter une telle manifestation.
"Le Maroc a déployé des efforts considérables et fait montre de beaucoup de détermination pour gagner la confiance de la la Fédération internationale de taekwondo (WTF) et s'adjuger l'organisation de cet événement", s'est félicité M. El Hilali. Concernant la participation marocaine, le président de la FRMT a précisé que le Royaume, en tant que pays hôte, aura l'occasion de participer en grand nombre (9 au lieu de 1).
"En plus de Omar Lakhel qui est classé, 8 autres combattants auront une occasion en or de prendre part à ce GP, de se mesurer à l'élite internationale et d'acquérir une expérience à même de leur permettre de signer de bonnes performances lors des prochaines échéances" a-t-il souligné. Dans le même sillage, le directeur technique national Philippe Bouëdo a souligné que "le problème des champions marocains réside dans le manque d'expérience et de métier", mettant l'accent sur la nécessité d'organiser ce genre d'événements pour permettre aux taekwondoïstes nationaux d'affronter des champions de renom et de donner naissance à une génération capable d'offrir au Maroc ce qui lui manque dans cette discipline: une médaille d'or olympique. Il est à noter que le Maroc a été choisi pour abriter ce GP, lors de la dernière assemblée de la (WTF) à Bangkok, en présence de la FRMT. A cette occasion, les membres du bureau ont chaleureusement salué les efforts déployés par le Royaume pour la promotion de ce sport, ainsi que la grande réussite technique et organisationnelle qu'a connue l'organisation d'autres éventements par le passé.

Lundi 18 Septembre 2017

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés