Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Omar Hilale : Grâce à la vision clairvoyante de S.M le Roi, le Maroc poursuit son rayonnement à l'ONU




Grâce à la vision clairvoyante et à la sagesse de S.M le Roi Mohammed VI sur la scène internationale, le Maroc continue son rayonnement diplomatique au sein de l’Organisation des Nations unies, a déclaré l’ambassadeur, représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU à New York, Omar Hilale.
"Alors que le peuple marocain, de Tanger à Lagouira, célèbre dans la joie, la liesse et la fierté, le 21ème anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres, cette fête est une heureuse occasion pour s’enorgueillir du rayonnement diplomatique du Maroc au sein de l’Organisation des Nations unies grâce à la vision clairvoyante et à la sagesse de Sa Majesté le Roi sur la scène internationale", a souligné M. Hilale dans une déclaration à la MAP à cette occasion.
Conformément aux Hautes Orientations Royales, le Maroc a ancré les fondamentaux de la marocanité du Sahara au sein des différents organes des Nations unies, a noté l’ambassadeur, en précisant que le Conseil de sécurité a ainsi reconnu, dans ses résolutions, la prééminence de l’initiative d’autonomie et réaffirmé que la solution de ce différend régional ne peut être que politique, réaliste, pragmatique, durable et reposant sur le compromis.
Parce que la diplomatie du Royaume n’est pas mono-causale, a poursuivi M. Hilale, le Maroc s’est investi activement dans la promotion des nobles objectifs de l’ONU dans leurs trois principales dimensions: la paix et la sécurité, le développement et les droits de l’Homme.
"Le Royaume poursuit résolument sa contribution unanimement appréciée, au maintien et à la consolidation de la paix et de la sécurité internationales, a-t-il dit, relevant ainsi que les vaillants soldats des Forces Armées Royales continuent, depuis les années 60, de participer avec bravoure, et parfois aux prix de leurs vies, aux opérations de paix onusiennes. Les FAR sont déployées en RDC, en RCA et au Soudan du Sud.
Parallèlement, le Royaume participe à l’établissement et la mise en œuvre de la doctrine onusienne en la matière, à travers sa coordination du Mouvement des non alignés et sa co-présidence du Groupe des amis sur le maintien de la paix, a rappelé l’ambassadeur Hilale.
"La présidence du Maroc de la configuration République Centrafricaine de la Commission de la consolidation de la paix, hautement appréciée tant par les hautes autorités de ce pays frère que par l’ONU, lui a permis de jouer un rôle primordial pour le rétablissement de la paix et la mobilisation du soutien international politique, économique et financier", a ajouté le diplomate marocain.
Fort de l’engagement infaillible de Sa Majesté le Roi en faveur du développement durable, le Maroc poursuit son action multiforme et déterminée au sein des Nations unies pour promouvoir un développement socioéconomique solidaire, particulièrement au continent africain, a assuré M. Hilale.
Et de rappeler que le message du Souverain au Sommet Action climat de l’ONU, lu par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasna, a été un moment fort de l’engagement du Royaume en faveur de l’action mondiale contre le réchauffement climatique.
Pour sa part, reconnaissante à l’action volontariste de Sa Majesté le Roi en sa faveur, l’Afrique a désigné le Royaume pour la représenter au Comité consultatif de haut niveau du Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires, prévu en 2021, a encore rappelé l’ambassadeur.
De même, et pour la première fois dans ses annales, l’Assemblée générale a adopté, en novembre dernier, une résolution initiée par le Maroc sur le renforcement de la coopération pour la gestion intégrée des zones côtières en vue de la réalisation des objectifs pertinents de l’agenda 2030.
L’action responsable et crédible du Maroc sur la scène multilatérale onusienne lui a permis de valoriser le patrimoine agricole du terroir marocain en organisant, en février dernier, aux Nations unies, une réunion de haut niveau sur "l’Arganier, source ancestrale de développement durable", en prélude de la présentation de la première résolution à l’Assemblée générale de l’ONU consacrée à cette richesse indigène et exclusive du Maroc par l’établissement de la Journée internationale de l’arganier, a fait observer M. Hilale.
Par ailleurs, les réformes majeures et audacieuses entreprises par le Maroc dans le domaine des droits de l’Homme, sous l’impulsion visionnaire et courageuse de Sa Majesté le Roi, ont été internationalement reconnues et confortées par la désignation du Maroc, conjointement avec la Suisse, en avril dernier, par le président de l’Assemblée générale, pour mener le processus de réforme des Organes de traités des Nations unies sur les droits de l’Homme, a-t-il poursuivi.
"L’engagement du Maroc dans le domaine humanitaire s’est illustré par plusieurs actions entreprises par notre pays en tant que vice-président du Conseil économique et social et président de son segment humanitaire. L’appel à l’action, lancé par le Maroc, pour renforcer l’appui humanitaire dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, a été appuyé par l’écrasante majorité des Etats membres de l’ONU, en plus de l’Union africaine et l’Union européenne", a-t-il encore souligné.
M. Hilale a aussi relevé que la nomination de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, Présidente de l'Observatoire national des droits de l'enfant (ONDE), par l’UNICEF, en 2020, en tant que Championne mondiale de “Generation Unlimited” est une autre reconnaissance de l’action et la sollicitude de Son Altesse Royale en faveur des causes de l’enfance marocaine et africaine.
La tradition séculaire du Royaume, en tant que pays de tolérance, de coexistence et d’hospitalité est confortée par les initiatives de Sa Majesté le Roi, Commandeur des croyants, dans la promotion des valeurs du respect et du dialogue interculturel et interreligieux, et plus particulièrement par la visite du Pape François au Maroc en 2019, a-t-il expliqué, rappelant que c’est dans cet esprit que le Royaume a organisé, le 12 mai dernier, une vidéoconférence de haut niveau sur le rôle des chefs religieux pour faire face aux multiples défis de la pandémie de Covid-19, avec la participation du Secrétariat général de l’ONU, du président de l’Assemblée générale et de hauts dignitaires représentant les trois religions monothéistes. 
Reconnaissant pleinement ce leadership, l’ONU a choisi le Maroc pour abriter, prochainement, et pour la première fois en Afrique, le 9ème Forum de l’Alliance des civilisations, a dit l’ambassadeur.
En ces temps difficiles, le Royaume du Maroc, guidé par la clairvoyance humaniste de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, continuera d’œuvrer au sein de l’Organisation des Nations unies en faveur de la pérennisation de la paix, le renforcement de la sécurité internationale, la solidarité pour un développement durable et le respect irréfragable des droits de l’Homme, a assuré l’ambassadeur Hilale.
Dans ce cadre, le Maroc poursuivra résolument son action multiforme, qui lui a permis de se positionner au sein des Nations unies comme partenaire fiable et interlocuteur crédible et incontournable sur les thématiques les plus importantes et les plus stratégiques de notre temps, a-t-il conclu.

​Le chef de la diplomatie italienne exprime l'appréciation de Rome à l’égard du rôle joué par le Maroc pour la résolution de la crise libyenne

Le ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di Maio, a exprimé l'"appréciation" de Rome à l’égard de l’apport et du rôle joué par le Royaume du Maroc en vue de la résolution de la crise libyenne et ce, lors d’un entretien téléphonique, samedi, avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine, et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.
L’entretien a également porté sur l'évolution constante de la coopération entre les deux pays élevée au niveau de partenariat stratégique signé en novembre 2019.
D'autres sujets concernant des questions multilatérales d'intérêt commun ont été également évoquées lors de cet entretien.

Lundi 3 Août 2020

Lu 698 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif