Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le rôle du patrimoine culturel dans la protection de l'environnement

Exposition sur les déchets plastiques en mer à Tétouan




​Le rôle du patrimoine culturel dans la protection de l'environnement
La 2ème édition de l'exposition environnementale sur les déchets plastiques en mer se tiendra du 20 février au 20 avril à Tétouan, sous le thème "La mer destination finale?", à l'initiative de l'Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre (AESVT) du Maroc.
Cette manifestation de sensibilisation, organisée en collaboration avec des acteurs associatifs nationaux et internationaux, vise à protéger le patrimoine naturel marin et à préconiser une utilisation plus responsable du plastique au quotidien, précise un communiqué de l'Association. Cette édition ambitionne ainsi de mettre la lumière sur le rôle du patrimoine culturel dans la protection de l'environnement et les alternatives présentées par l'artisan marocain en termes de productions diverses qui pourraient remplacer le plastique ou préconiser une utilisation raisonnable et responsable de cette matière, selon une approche de développement durable.
Aussi, un important programme éducatif et scientifique sera dédié aux écoliers, collégiens, lycéens, universitaires et au grand public, outre l'organisation des ateliers qui devront débattre de bonnes pratiques de l'utilisation du plastique et de la lutte contre les déchets plastiques en milieu marin. 
Cet évènement, unique en son genre au Maroc, s'inscrit dans le cadre d'un projet international ambitieux initié par la fondation suisse Drosos et le Museum für Gestaltung Zürich autour de la question de la pollution des océans par les déchets plastiques, qui a été reproduit dans 4 pays arabes, à savoir le Maroc, l'Egypte, le Liban et la Jordanie. La première édition de cette exposition a été organisée à Casablanca et bénéficié à 8.000 personnes et associations de différents horizons.
Par ailleurs, une campagne de collecte massive de déchets plastiques marins au niveau national a été lancée en avril 2014, à travers la mobilisation de plus de 6.000 élèves et acteurs locaux, 200 établissements scolaires et clubs d'environnement et 15 sections de l'AESVT Maroc au niveau de 30 plages et villes côtières. 

MAP
Samedi 14 Février 2015

Lu 805 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés