Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Débuts réussis pour Juventus et Naples, la VAR fait son apparition





La Juventus Turin et Naples, les deux principaux favoris du championnat d'Italie, ont tranquillement lancé la nouvelle saison en battant respectivement Cagliari (3-0) et le Hellas Vérone (3-1) en ouverture d'une première journée marquée par les débuts de l'assistance-vidéo à l'arbitrage. Le match de la Juventus en lui-même a recelé peu de surprises. Nettement supérieurs, les Turinois ont déroulé leur football, à l'exception d'un quart d'heure de flottement en milieu de première période.Le premier but du match et de cette nouvelle saison italienne a été inscrit par Mandzukic dès la 12e minute. A l'issue d'un impeccable mouvement collectif, le Croate a repris de volée un bon centre de Lichtsteiner pour ouvrir le score. Le but du 2-0 a été signé Dybala après une passe sublime de Pjanic (45+1) et c'est Higuain qui a fermé la marque d'un tir croisé du gauche (66e). Quelques instants plus tard, Blaise Matuidi a fait ses débuts italiens en remplaçant justement Higuain. L'ancien Parisien s'est installé au sein d'un milieu à trois avec Pjanic et Khedira. Mais le petit évènement du jour est venu du côté de l'assistance-vidéo à l'arbitrage, utilisée cette saison lors de tous les matches du Championnat d'Italie. A la 37e minute, l'arbitre Fabio Maresca a d'abord sifflé un corner pour Cagliari. Mais il est ensuite revenu sur sa décision après avoir été interpellé par les assistants-vidéo et a accordé un penalty aux Sardes pour une intervention jugée irrégulière dans la surface d'Alex Sandro sur Duje Cop. Entre le moment où il a montré le point de corner et celui où il est revenu du bord du terrain où il a revisionné l'action pour siffler le penalty, il s'est écoulé une minute et dix secondes. Le penalty de Farias a ensuite été repoussé par Buffon. En soirée, Naples a de son côté nettement dominé le Hellas Vérone, qui retrouve la Serie A cette saison. Les buts de Naples ont été inscrits par le défenseur français de Vérone Souprayen contre son camp (33e), puis Milik (39e) et Ghoulam (62e). Vérone est revenu à 3-1 sur un penalty transformé par Pazzini (83e) après une faute de Hysaj, expulsé sur le coup.

Libé
Lundi 21 Août 2017

Lu 105 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés