Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Aborder la violence, un défi transdisciplinaire

L’Institut des sciences de la santé de Settat s’ouvre sur la victimologie




​Aborder la violence, un défi transdisciplinaire
L’Institut supérieur des sciences de la santé (Université Hassan 1er de Settat) a organisé une formation sur la victimologie encadrée par d’éminents spécialistes venus du Maroc (Tarik Mossadek, Abderrahim Bouhmidi et Riyad Fakhri) et de l’Institut de victimologie de Paris (Gérard Lopez et Widiane Chakkouch), lequel Institut est considéré comme leader dans ce domaine dans le monde.
Les participants, qui ont pris part à cette journée, ont été formés dans la discipline de la victimologie qui s’ouvre sur plusieurs spécialités comme la psychologie, la sociologie, la biologie, l’anthropologie, les sciences de l’éducation et les sciences juridiques. Ce qui explique le thème choisi pour cette formation: «Aborder la violence : un défi transdisciplinaire». 
Il est à rappeler que cette discipline permet de comprendre les crimes en se focalisant spécialement sur leurs conséquences sur les victimes. En effet, si la criminologie se concentre notamment sur les auteurs des crimes tout en ignorant la victime, la victimologie a pour but de combler cette lacune.
Selon les organisateurs de cette formation, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’Université Hassan 1er et l’Unesco, les objectifs de celle-ci est l’enseignement scientifique de la victimologie, le développement de la recherche dans ce domaine et la promotion de cette nouvelle discipline dans notre pays.
Précisons que cette formation n’a pas ciblé uniquement les médecins et les personnels de santé. Elle s’adressait également aux psychologues, magistrats, avocats, policiers, pompistes, agents de la Protection civile ainsi qu’aux agents des Forces auxiliaires. Les agents des organisations œuvrant dans le domaine du crime ont eux aussi bénéficié de cette formation.
A noter que l’Institut supérieur des sciences de la santé, créé en 2013, est le premier établissement à offrir une formation universitaire en sciences de la santé et le premier à avoir adopté l’architecture pédagogique LMD  au Maroc. 

T.M
Vendredi 29 Mai 2015

Lu 371 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés